On respire, le Japon n’est plus une bête noire pour les Bleues

Tom Hovasse, l’architecte du bijou qu’était le Japon aux J.O., et Rui Machida, la distributrice locale de caviar, ne participent pas à cette Coupe du monde 2022. On savait donc que les Nipponnes étaient nettement moins armées qu’à Tokyo et on l’a bien vu lors des premières rencontres de ce tournoi. On ne va donc pas fanfaronner, mais… BON SANG QUE Ç’EST BON de ne pas prendre une rouste contre le Japon, à coups de missile sol-air à 3 points, de cavalcades slashées et décomplexées au milieu de la défense et de circulation de balle supersonique !

Les Bleues ont assuré leur qualification pour les quarts de finale de la Coupe du monde 2022 grâce à leur succès, attendu mais pas si simple à valider, contre leur bête noire de l’année passée. En dehors d’une vilaine séquence (10-0) en fin de première mi-temps qui a permis à la vénérable Takada et ses coéquipières de revenir à hauteur, la France a plutôt maîtrisé son sujet, l’Akatsuki Five ne passant jamais devant malgré un score serré.

En défense, c’est toujours impeccable, généreux et franchement intelligent. De quoi voyager un peu. En attaque, c’était nettement mieux que face au Canada (pas compliqué) et au Mali. On a vu plus de circulation de balle et davantage de créativité. Marine Fauthoux, 8 passes, et Sarah Michel (6) ont formé un duo de kleptomanes pourvoyeuses de ballons assez phénoménal, pour alimenter notamment Gabby Williams (16 pts), Iliana Rupert (15 pts) ou encore Migna Touré (13 pts). Le banc n’est plus aussi utilisé par Jean-Aimé Toupane qu’en début de compétition, mais l’apport de la joueuse du BLMA, étiquetée spécialiste du 3×3 et absente de la liste initiale, a été précieux et déterminant. Migna est aussi une excellente joueuse de 5×5 (comme ses camarades de Tokyo Laëtitia Guapo et Marie-Eve Paget) et on ne s’empêchera jamais de le rappeler. Son énergie et sa capacité à marquer à 3 points sous pression ont été des atouts indéniables face au Japon.

Il y a toujours cette relative fébrilité au rebond qui est un peu urticante, mais sur le coup, on ne va pas trop faire la fine bouche. La qualification est assurée dans ce groupe de la mort. Il reste maintenant à verrouiller l’une des deux premières places, une fois le résultat de Canada-Australie connu. Une victoire contre la Serbie mardi matin (à 9h30), un autre adversaire qui leur a infligé du chagrin il n’y a pas si longtemps, reste importante pour s’assurer d’éviter Team USA en quarts de finale.

On ne va pas le dire trop fort car on n’a pas trop envie que ça se réalise, mais il est très possible que la France et la Belgique s’affrontent pour une place dans le dernier carré…

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !