La FIBA doit-elle laisser Nneka Ogwumike jouer pour le Nigeria ?

2021 n’est pas l’année de Nneka Ogwumike, c’est une certitude. On parle quand même d’une championne WNBA en 2016, MVP de cette même saison et 6 fois All Star, entre autres. Blessée au genou en ce début de saison, elle n’a pas participé au All Star Game de cette année et, surtout, elle n’a pas été sélectionnée par Dawn Staley pour rejoindre Team USA aux Jeux Olympiques de Tokyo. La blessure me direz-vous… Mais Diana Taurasi, blessée également, fait bien partie du voyage. De plus, Nneka avait assuré être rétablie pour les JO, ce qui est bien le cas. La décision du coaching staff de l’équipe américaine a donc fait grincer pas mal de dents, surtout que Nneka a déjà gagné 2 championnats du monde sous les couleurs américaines.

Il y a une dizaine de jours, une seconde nouvelle a fait grand bruit : les sœurs Ogwumike sont sélectionnées dans l’équipe provisoire du Nigeria pour les JO, tout comme Elizabeth Williams (Atlanta Dream). Quand on parle des soeurs Ogwumike, mieux vaut préciser lesquelles : la cadette, Erica, joue déjà pour le Nigéria. Les 2 nouvelles recrues potentielles étaient donc Nneka et Chiney, les deux joueuses des Los Angeles Sparks. La FIBA devait donc trancher et accepter ou pas ces nouveaux noms sur la liste. La décision est tombée : c’est oui pour Chiney mais en tant que joueuse naturalisée et non pour Nneka. La FIBA a en effet estimé que Nneka avait joué trop longtemps et encore trop récemment pour Team USA. Chiney, par contre, a été dans le groupe élargi de Team USA en 2014 mais n’a pas été retenue dans la sélection finale et n’a plus participé à aucune manifestation avec les Etats-Unis. Elizabeth Williams s’est aussi fait recaler comme Nneka.

Les 3 joueuses vont donc en appel alors que les effectifs définitifs doivent être rendus demain, dimanche. Chiney souhaite, elle, obtenir le même statut que sa soeur Erica et pas de celui de naturalisée. En effet, une seule joueuse naturalisée est acceptée par équipe et donc, même si Nneka voyait son appel aboutir, la place de naturalisée serait déjà prise par Chiney. Erica, elle, est une joueuse nigériane à part entière aux yeux de la FIBA et n’est donc pas à prendre en compte dans l’équation.

L’appel des 3 joueuses se basent sur 2 arguments présents dans l’appel rentré auprès de la FIBA :

  • Les soeurs Ogwumike et Elizabeth Williams sont des citoyennes nigérianes depuis leur naissance du fait qu’elles sont nées de citoyens nigérians résidant à l’étranger. Elles ont de la famille et des amis au Nigeria. Leurs parents sont nigérians. Elles sont autant chez eux au Nigeria que lorsqu’elles sont aux États-Unis… et seraient des atouts inestimables pour l’équipe nationales, ce qui aideraient grandement à développer le basket au Nigeria pour les années à venir.
  • L’article 3-22 du règlement intérieur de la FIBA, arguant que le secrétaire général aurait dû se demander si leur participation était “dans l’intérêt du développement du basket-ball” dans le pays. Selon les 3 joueuses, c’est sans équivoque pour un pays actuellement classé 17e au classement mondial de la FIBA. Un bon résultat de l’équipe féminine aux Jeux olympiques serait sans aucun doute dans l’intérêt du développement du basket au Nigeria et en Afrique.

Team USA a également donné sa bénédiction, s’acquittant de 10000$ pour libérer les 2 joueuses sur le plan administratif. Dawn Staley, la sélectionneuse de Team USA, s’est même fendue d’une déclaration allant dans ce sens.

J’espère que la FIBA lui permettra de jouer pour tout ce qu’elle a donné au jeu et vu comme elle a travaillé dur pour cela. Et c’est dommage qu’on ne puisse pas emmener plus de joueuses aux Jeux OlympiquesMais Nneka est une joueuse que j’ai aimé apprendre à connaître au cours des quatre dernières années et j’espère qu’elle sera en mesure de prouver qu’elle est bien une athlète olympique 

Dawn staley, coach de team USA

Mais tout le monde n’est pas emballé par cette décision pour une simple raison : pourquoi Nneka ne veut-elle porter les couleurs du Nigeria qu’après avoir été snobée par Team USA ? Certains lui reprochent ainsi de ne considérer porter du vert et blanc que comme roue de secours après la non-sélection par les Etats-Unis. Il est vrai que l’année passée encore, l’aînée des Ogwumike portait le maillot américain. C’est donc une décision compliquée qui attend la FIBA aujourd’hui, les avis étant assez partagés au sein de la communauté du basket féminin.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !