Le récap de la semaine – épisode 3

WNBA is Back ! Pour son 25e anniversaire, la ligue semble décidée à passer la seconde et ce n’est pas pour nous déplaire. La régulière est désormais lancée et tout ça nous amènera jusqu’à Octobre prochain, date présumée de la tenue des Finales. En attendant, chaque semaine sera l’occasion pour nous de vous faire un résumé des événements passés et à venir. Un condensé pour vous remettre à niveau si vous avez passé la semaine sur les plages ou au fond des bois.

Résultats de la semaine


🔥 Nos articles récapitulatifs de matchs

0
Publié dans Match, Actualité, Saison 2021

Arike Ogunbowale tue Seattle de sang froid, encore un match fou entre le Storm et les Wings !

Arike Ogunbowale n’a pas DU TOUT aimé lire et entendre que Jewell Loyd était sans doute la joueuse la plus clutch de toute la WNBA, après son game winner au buzzer vendredi. La star des Dallas Wings a rappelé dimanche, lors du troisième volet entre Seattle et Dallas, qu’elle était elle aussi une tueuse sans […]

Classement provisoire


🔔 Actualisé après les matchs du 30/05/2021

Le match de la semaine


Connecticut Sun 87-90 Seattle Storm (25/05)

Est-il possible que nous ayons eu là un avant-goût des prochaines Finales, ou, à tout le moins, d’une future joute de playoffs qui s’annonce d’ores et déjà alléchante ? Le Sun et le Storm, ce sont deux équipes habituées aux phases finales ces dernières années. Des effectifs qui ont connu des départs (Natasha Howard, Alysha Clark) et des absences (Alyssa Thomas) mais qui s’appuient sur des individualités d’exception au sein de collectifs huilés.

Le match aura tenu toutes ses promesses avec un dénouement à l’issue de prolongations. Les troupes de Curt Miller semblent un peu à bout de souffle dans les dernières minutes (tiens tiens…), à l’image de Jasmine Thomas qui aura manqué de lucidité lors des dernières possessions. En face en revanche, Sue Bird, malgré ses 40 printemps aura, une innombrable fois de plus, fait montre de toute sa clutchitude pour clore ce match à l’avantage de Seattle.

La performance de la semaine


Brittney Griner vs Dallas (29/05)
27 points, 16 rebonds, 4 passes, 1 contre

Avec l’absence de Diana Taurasi, obligée de prendre quelques semaines pour soigner une fracture du sternum, Phoenix se devait de trouver des solutions. Les autres stars de l’équipe avaient ainsi l’obligation de step-up pour faire décoller cette saison mi-figue mi-raisin de Phoenix. Brittney Griner en particulier était sous les feux des projecteurs. Titulaire de prestations correctes mais parfois empreintes d’un manque d’implication manifeste, la crainte était présente de voir revenir l’ombre de la Brittney de la Wubble. Coïncidence ou pas, l’absence de Diana Taurasi aura permis de retrouver la Griner sur-dominante. En témoignent ainsi ses 27 points 16 rebonds sur une raquette, certes déplumée de Satou Sabally mais surtout faiblarde à l’origine, et où Charli Collier peine finalement à imposer sa loi. On reconnaîtra qu’il y a de meilleure opposition que Brittney Griner au poste de pivot. Bienvenue dans ligue, jeune rookie…

Focus


Le point sur la course à la MIP

Après désormais presque 3 semaines de jeu, il est parfois de bon ton de s’arrêter sur les futurs trophées individuels afin de tirer quelques conclusions, encore fort hâtive il faut bien le reconnaître. S’il est bien un trophée difficile à prévoir, c’est celui de Most Improved Player. Certaines évolutions étaient bien évidemment attendues mais le MIP récompense également bien souvent la surprise. La pépite que l’on avait pas vu venir. La joueuse qui s’échappe au statut de role player pour endosser celui de jeune star.

Après quelques semaines, il nous est déjà possible d’envisager quelques candidates qui, à l’heure où nous écrivons ces lignes, proposent une saison loin des standards de leurs saisons passées. En premier lieu, citons Brionna Jones, du Connecticut Sun. Révélée dans la Wubble par l’absence de Jonquel Jones, c’est désormais le trou laissé par celle d’Alyssa Thomas qui lui faut combler. Un role différent à côté d’une joueuse différente mais toujours le même impact sur le jeu. Son nouveau statut de joueuse titulaire d’une équipe qui gagne semble admis et rend son dossier éligible pour la MIP cependant, l’évolution statistique est trop faible pour que son nom soit retenu.

Une évolution statistique, Jackie Young en connait une, elle qui met près de 4 points de plus par match au sein d’un effectif de Las Vegas qui ne manque pourtant pas de scoreuses. Forte de belles prestations cette semaine, Jackie commence à montrer qu’elle mérite ce choix numéro 1 de Draft il y a maintenant 3 ans. Dans son rôle et son implication également, on la sent désormais moins effacée et prête à s’assumer au sein de ce gros collectif des Aces.

Mais celle qui tient selon nous indubitablement la corde de cette course à l’heure actuelle ne peut être que Marina Mabrey. La saison 2020 l’avait vue repositionnée à côté d’Arike Ogunbowale avec succès, tant le duo semble complémentaire. Arike en était alors la scoreuse et Marina la gestionnaire. Oui mais ça c’était avant. Vickie Johnson a des idées nouvelles pour cette équipe. Et ce sont donc Moriah Jefferson ou Tyasha Harris qui prennent la mène aux côtés d’Arike, replaçant Marina au poste 3. Le résultat ? Plus de 20 points de moyenne, soit plus du double de l’année dernière et malgré tout une moyenne à la passe en hausse également. Un nouveau rôle embrassé pleinement et une explosion statistique. Tous les critères semblent remplis pour que le dossier Mabrey soit plus que sérieux à l’issue de la saison. Reste à voir comment seront négociés les retours d’Allisha Gray et de Satou Sabally du tournoi qualificatif olympique du 3×3. Une redistribution des rôles qui pourrait modifier la donne.

Le point rookies


Rookie de la semaine

Michaela Onyenwere

Après une grosse semaine plus discrète, retour aux affaires pour Michaela Onyenwere. Lors de la rencontre perdue face à Atlanta ce samedi, l’ancienne d’UCLA aura pallié à la défaillance de Sabrina Ionescu par un époustouflant 29 points 5 rebonds et une ligne de plus à ajouter à son dossier pour la rookie de l’année.

Il faut avouer que la concurrence se fait rare. Notons tout de même la belle semaine d’Aari McDonald. Avec 7 points/matchs et 3 victoires, elle aura assuré cette semaine même si son temps de jeu et la concurrence à son poste ne lui permettront sans doute pas de se faire une place dans cette discussion cette année.

Semaine toujours compliquée pour Charli Collier. L’équipe ne gagne pas et, malgré l’absence de Satou Sabally, Charli n’est pas parvenue à profiter de la situation.

Le 5 majeur de la semaine


  1. Sue Bird (Storm) : Sue Bird a 40 ans, soit l’âge de la mère de sa nouvelle ex-coéquipière Mikiah, soit 4 ans de plus que sa nouvelle coach Noelle Quinn. Mais Sue est aussi le cerveau de cette équipe du Storm, invaincue cette semaine et qui vient de prendre la tête du classement. Et comme en plus elle rajoute la clutchitude à la régularité…
  2. Courtney Williams (Dream) : voir “MVP de la semaine”
  3. Tiffany Hayes (Dream) : Le Dream est une des équipes en forme de la semaine et elle le doit entre autre aux grosse performances de Tiffany. Absente de la saison de la Wubble, son retour est une des clés de la réussite d’Atlanta jusqu’à présent.
  4. Dearica Hamby (Aces) : Plusieurs joueuses des Aces auraient pu être récompensées pour la belle semaine de leur équipe. Mais outre le 5 majeur, Las Vegas possède aussi et surtout dans ses rangs une des, si ce n’est, la joueuse de rotation la plus efficace. Dearica a sorti, encore cette semaine, de grosses performances. De quoi la voir aller chercher le triplé pour la 6e joueuse de l’année en fin de saison ?
  5. Jonquel Jones (Sun) : Seulement un bilan d’une victoire pour 2 défaites cette semaine, mais la domination de Jonquel dans la raquette reste totale. Intraitable au rebonds, elle a désormais rajouté du playmaking dans son jeu. Le Sun, c’est Jonquel.

Mentions honorables : Breanna Stewart (Storm), Jewell Loyd (Storm), Jackie Young (Aces), Chelsea Gray (Aces)

MVP de la semaine


MVP de la semaine

Courtney Williams

Son arrivée dans l’effectif d’Atlanta avait amené pas mal d’attentes mais également son lot de déception au vu du contenu de sa saison dans la Wubble. Si les stats étaient présentes, l’impact et l’efficacité n’étaient pas toujours au beau fixe.

Avec désormais un effectif plus profond autour d’elle et une préparation sans doute plus aboutie, Courtney semble plus épanouie et cela se ressent dans les performances.

C’est ainsi un sans faute d’Atlanta cette semaine avec, en conclusion, un énorme 31 points, 12 rebonds, 7 passes, 2 interceptions et 1 contre contre New York ce samedi. Parfois Courtney croque. Mais Courtney gagne pour le moment et il faut l’applaudir.

Le match à ne pas manquer


Chicago Sky – Los Angeles Sparks : samedi 21h

3e et normalement dernière confrontation de la saison entre Chicago et les Sparks. Les deux premières auront eu lieu en l’absence de Candace Parker, pour cause de blessure à la cheville et seront soldées par des défaites de Chicago. Prions pour une seule chose : que Candace soit de retour. Chicago aura à coeur de relancer sa saison après cette semaine très compliquée et la présence de Candace sera nécessaire pour cela. Mais aussi et surtout, nulle doute que Candace a un oeuf à peler avec son ancienne franchise et quoi de mieux que le terrain pour l’affirmer. Si CP3 est en tenue, ce match, à heure européenne qui plus est, est immanquable !


C’en est déjà tout pour ce deuxième récap. Les performances sont une fois de plus au rendez-vous et on se régale. Rendez-vous mardi prochain pour en débriefer le prochain volet.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !