New York enchaîne, Stewie trop forte pour les Lynx

New York Liberty – Los Angeles Sparks : 64-61

On ne va pas se mentir ce n’était pas le match de l’année en termes de jeu mais le suspense a été présent pour cette rencontre, presque à la mort, dans la course aux Playoffs.

Les Sparks, dès le début, ont décidé de mettre beaucoup de rythme et d’intensité, sans doute pour marquer les esprits à la suite de leur mauvais match de la veille et aussi certainement pour compenser leur manque de rotation… Emmené par un gros secteur intérieur avec l’inusable Nneka Ogwumike (19 points 7 rebonds à 8-11 aux tirs) et une plus surprenante Olivia Nelson-Ododa (8 points 10 rebonds 4 contres), les Sparks ont passé un 24-8 (un bel hommage à Kobe 😉) au bout de 10 minutes de jeu. 

La réaction du Liberty va intervenir avant la mi-temps par l’intermédiaire de deux 3 points consécutifs en transition de Marine Johannès et d’un retour en force d’une Natasha Howard complète (12 points 7 rebonds, 3 passes, 2 interceptions) profitant d’une match-up favorable lié aux rotations des Sparks. Néanmoins les Californiennes restent sérieuses, notamment défensivement, pour rentrer aux vestiaires avec une avance de +11.

La deuxième mi-temps va être marquée par le réveil de Sabrina Ionescu (16 de ses 20 points sont inscrits en 2ème mi-temps) et par un écroulement physique total des Sparks. Impériales en défense en 1ère MT, les Californiennes ont accusé le coup en attaque en portant le ballon sans mouvement à l’image du backcourt Canada-Sykes (11 TO en cumulé). Le manque de solutions sur le banc pour les Sparks et la bonne variation défensive du Liberty (alternance zone/individuelle) ont eu raison des joueuses de Fred Williams.  

Finalement, victoire importante pour New York sans briller, même parfois en étant inquiétantes dans le jeu, mais qui permet de poursuivre une belle série (4 victoires en 5 matchs) pour envisager se qualifier en playoffs. Côté Los Angeles, la messe semble dite et on se dirige vers une deuxième saison consécutive sans playoffs.

Les autres matchs de la nuit

Du côté de la Géorgie, Atlanta est venue à bout d’une équipe très jeune du Fever, nettement handicapée par les absences. Portée par une Rhyne Howard de gala (20 points, 5 rebonds, 4 passes, 5 interceptions et 2 contres) les pensionnaires de Géorgie ont établi leur victoire en 1ère mi-temps (62-34). La belle réaction d’orgueil du Fever en seconde mi-temps aura permis de rester digne et de voir le duo NaLyssa Smith-Lexie Hull s’exprimer (respectivement 21 et 14 points). Atlanta reste plus que jamais en course pour les Playoffs en remontant à la 7ème place.

Pour le dernier match de la nuit, Seattle Breanna Stewart n’a pas fait dans la demi-mesure pour définitivement clore les espoirs de playoffs dans le Minnesota. Il faut dire que pour la soirée honorant la carrière de Briann January et avec la présence de Madame Lauren Jackson dans la salle c’était la moindre des choses… Stewie a régné sur la rencontre en rendant encore une feuille de stats impressionnante (33 points, 8 rebonds, 5 passes à 65%). Seattle poursuit donc son mano à mano avec Washington pour la 4ème place. Côté Minnesota on devrait se diriger tranquillement vers un lottery pick pour 2023 et un bon moyen d’espérer trouver une remplaçante à Sylvia Fowles.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !