Le récap de la semaine – épisode 10

De retour de la trêve olympique, la WNBA n’a pas attendu pour déjà nous donner de gros frissons. Nous abordons désormais le dernier tiers de saison qui nous amènera rapidement vers les playoffs. En attendant, comme chaque semaine, nous vous faisons un résumé des événements passés et à venir. Un condensé pour vous remettre à niveau si vous avez passé la semaine sur les plages ou au fond des bois.

Résultats de la semaine


🔥 Nos articles récapitulatifs de matchs

Classement provisoire


🔔 Actualisé après les matchs du 22/08/2021

Le match de la semaine


Seattle Storm 85-78 Washington Mystics (22/08)

L’ambiance était clairement à la hype à l’approche de ce match. Plus que le remake des finales 2018 – après tout, les mystics ne sont désormais plus du tout la même équipe et pointent bien plus bas au classement – un mot est sur toutes les lèvres : Elena is back !

Après 682 jours d’absence (son dernier match joué était la finale victorieuse de 2019) et deux opérations du dos, Elena Delle Donne venait donc reprendre du service et tout le monde se questionnait sur son état de forme. La hype était tellement présente que la programmation en avait été changée et le match diffusé en antenne nationale sur ESPN, excusez du peu.

Au final, le résultat du match sera anecdotique. Seattle est plus fort en tant qu’équipe et si le score est au final aussi serré, c’est en grande partie dû à une adresse plus que moyenne de l’ensemble des joueuses. Elena, en revanche, aura rassuré sur son état de forme. Même si ses minutes auront été limitée, l’impression visuelle globale aura été plus que positive. Elena est de retour et Washington en aura bien besoin pour espérer rattraper son retard dans la course aux playoffs.

La performance de la semaine


Jewell Loyd @ New York Liberty (20/08)
29 points, 5 rebonds, 4 passes, 7-9 à 3points

Cette semaine, New York et Seattle se seront rencontré deux fois et le moins que l’on puisse dire c’est que Jewell Loyd se sera fait remarquer lors des deux oppositions. Le premier match s’annonçait bien pour l’arrière de Seattle. Avec 35 points marqués, il n’est pas exagéré de dire que la gold mamba avait la main chaude. Sauf que dans le 4e quart temps, un grain de sable nommé Didi Richards va faire trembler la belle mécanique. Totalement éteinte par l’intensité défensive de la rookie, Jewell va disparaître dans le dernier acte pour voir son équipe se faire remonter et perdre finalement face à une équipe du Liberty décidément bien séduisante lorsqu’elle est au complet.

Mais deux jours plus tard, tout cela est bien oublié. Décidée à ne pas s’y faire prendre à deux fois, Jewell remet sur le métier son ouvrage et sort cette fois une partition d’une grande propreté. 29 points, 5 rebonds, 4 passes sans oublier d’y adjoindre une petit intercetpion et un contre pour être complet. En feu une fois de plus, Jewell plantera 7 de ses 9 tirs à 3 points pour faire plier le Liberty cette fois.

Focus


3 équipes pour la 8e place. Qui ira en Playoffs ?

Martin SoulStealer

Alors que les équipes abordent gentiment leur dernière dizaine de matchs à jouer, le temps arrive petit à petit de faire les comptes pour les places en playoffs. Et comme bien souvent dans cette ligue compétitive, la 8e place vaudra cher. Actuellement, 3 équipes sont classées aux places 8,9 et 10 et peuvent prétendre à ce dernier ticket : Los Angeles, Dallas et Washington. Les derniers matchs seront cruciaux, d’autant plus que plusieurs rencontres opposeront ces équipes entre elles et vaudront donc double. Washington et Dallas s’affronteront deux fois cette semaine. L’occasion sans doute de déjà faire un premier tri dans les concurrents des Sparks.

Au niveau dynamique, Washington vient de voir le retour de blessure d’Elena Delle Donne et cette dernière a déjà montré que les sensations revenaient vite, même si ses minutes restent limitées. Myisha et Erica McCall revenues également, on pensait l’infirmerie des Mystics enfin vide mais c’était sans compter sans la fesse/la hanche de Tina Charles. La blessure ne semble pas sérieuse outre mesure mais son absence, alors qu’elle aurait pu faire tellement de mal à la faible raquette de Dallas, tombe au plus mauvais moment.

Dallas, quant à eux sont à l’image de leur saison. Le jeu est travaillé et on sent une vraie progression de cette équipe sous la houlette de Vickie Johnson. Arike joue plus juste, Marina Mabrey cartonne en sortie de banc, Moriah Jefferson retrouve des couleurs, si vous rajoutez à cela les joueuses de devoir que sont toujours Allisha Gray ou Kayla Thornton et vous avez une équipe qu’il n’est jamais facile de manoeuvrer. Les limites de Dallas se situent en revanche dans celles de son effectif, finalement assez plafonné. Cela sera-t-il suffisant pour accrocher une place en playoffs ou échoueront-elles à la même 9e place que lors de la saison dernière ?

Los Angeles enfin, semblait sur une bonne dynamique avec le retour des soeurs Ogwumike et une Kristi Toliver qui semblait reprendre des couleurs. La défaite toute récente face aux Mystics a montré cruellement les faiblesses du jeu des angelinos. Un jeu basé sur la défense mais d’une grande pauvreté offensive. Et quand la défense est insuffisante, comme ce mardi, le résultat est souvent sans appel.

Qui donc de ces 3 équipes validera son ticket ? Réponse d’ici quelques jours/semaines qui risquent d’être passionnants.

Le point rookies


Rookie de la semaine

Aari McDonald

L’absence de Chennedy Carter et la non-gestion de son dossier par le Front Office d’Atlanta ne fait pas que des malheureux. Avec un total de minutes désormais plus conséquent, Aari McDonald saisit sa chance et sort des performances plus qu’honorables avec Atlanta. Peu de victoires mais néanmoins 11 points marqués par match cette semaine. De quoi relancer la course à la rookie de l’année ? Probablement pas mais on se réjouira tout de même de voir une autre rookie faire plus qu’acte de présence dans la ligue cette année.

S’il y a une autre rookie qui se sera fait remarquer cette semaine, c’est bien Didi Richards. Tout d’abord défensivement bien évidemment. Connue pour cette qualité première, Didi en a encore montré toutes ses capacités, entre autres avec sa mission sur Jewell Loyd dont nous vous parlions un peu plus tôt. Mais si elle a impressionné défensivement, c’est offensivement qu’elle aura étonné ses observateurs de longue date. Habituellement peu en vue de ce côté du terrain, Didi aura proposé également en attaque cette semaine, et en particulier à 3 points. Nul ne sait si ça durera mais cela méritait d’être mentionné.

Le 5 majeur de la semaine


  1. Skylar Diggins-Smith (Mercury) : 3 victoires pour Phoenix sur les épaules de son Big Three. Cette semaine, le Mercury a montré ce qu’elles pouvaient faire quand tout le monde tire dans la même direction et c’est effrayant.
  2. Jewell Loyd (Storm) : Quand la gold Mamba a la main chaude, difficile de l’empêcher de scorer, et ce n’est pas le marquoir de cette semaine qui dira le contraire.
  3. DeWanna Bonner (Sun) : Que cette DeWanna Bonner semble loin de la soliste de ses dernières années à Phoenix. Impliquée en défense, elle a mis Napheesa Collier dans sa poche arrière et a sali la feuille en attaque. Si le Sun caracole en tête du classement, c’est aussi grâce à DeWanna.
  4. Nneka Ogwumike (Sparks) : Le retour de Nneka surles parquets ne sera pas passé inaperçu. 3 victoires, un quasi triple double, Los Angeles va mieux. Nneka a revêtu son costume de patronne pour essayer d’envoyer son équipe en playoffs.
  5. Brittney Griner (Mercury) : Voir “MVP de la semaine”

Mentions honorables : Kristi Toliver, Allie Quigley, Diana Taurasi, Kelsey Plum, Breanna Stewart

MVP de la semaine


MVP de la semaine

Brittney Griner

Bien motivée par la médaille d’or glanée sans trop de mal à Tokyo, Brittney est revenue en WNBA armée des meilleures intentions. Exit les problèmes du passé, l’intérieure est concentrée et domine. Avec elle, c’est tout le big three de Phoenix qui performe et l’équipe a effectué une remontée pour venir prendre la 5e place et chatouiller gentiment la 4e place de Minnesota.

Quand Brittney joue comme ça, elle est irrésistible et posera des problèmes à toutes les défenses de la ligue. La machine semble se mettre en route pour les playoffs. Reste à voir jusqu’où elle ira.

Le(s) match(s) à ne pas manquer


Dallas Wings – Washington Mystics : Nuit de jeudi à vendredi à 1h00

Dallas Wings – Washington Mystics : Nuit de samedi à dimanche à 1h00

Deux matchs ultra décisifs pour la 8e place de la régulière synonyme de playoffs. La fin de saison dernière avait donné lieu à un scénario quelque peu similaire entre ces deux équipes et Arike avait fait preuve de toute sa clutchitude dans ce genre de situation. Qu’en sera-t-il cette année ? En face, les Mystics ont récupéré Elena Delle Donne et c’est un facteur avec lequel Dallas devra évidemment composer. On attendra d’en savoir plus sur une éventuelle présence de Tina Charles qui pourrait poser quelques problèmes à la raquette des Wings.


C’en est déjà tout pour ce dixième récap. Rendez-vous mardi prochain pour en débriefer le prochain volet.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !