4ème victoire d’affilée pour le Mercury malgré un match frustrant

69
-
84

Atlanta Odyssey Sims 16pts 3 ast • Monique Billings 15pts 4rbs
Phoenix Skylar Diggins-Smith • Diana Taurasi 18pts 10rbs

Bon, ça ne sera pas une grande révélation mais ça commence à faire un moment que ça craint un peu du côté du Dream : Darius Taylor est le 3ème coach en une saison, Chennedy Carter est toujours suspendue pour raison disciplinaire, Cheyenne Parker n’a pas foulé les parquets pour cause de grossesse, Courtney Williams est capable du pire comme du meilleur… Bref, on imagine mal le Dream retrouver les playoffs cette saison et les 7 défaites d’affilée, série en cours, vont dans ce sens. Du côté de Phoenix, par contre, le retour des Jeux Olympiques est assez prolifique, notamment pour Brittney Griner qui fait pas mal de dégats depuis quelques matchs. On s’attend donc à devoir appeler le 911 d’ici la fin du match mais avec Phoenix, l’histoire nous a appris à ne rien prendre pour argent comptant.

Effectivement, si le 1er quart-temps est à l’avantage du Mercury, Atlanta fait honneur à son public. Crystal Bradford, révélation du Dream cette saison, réussit presque à faire oublier la sortie sur blessure de Candice Dupree après 1 minute 30 de jeu. Courtney Williams réussit un 3 points à la dernière seconde pour permettre à Atlanta d’être à 3 petits points : 17 à 20.

Le 2ème quart-temps est encore à l’avantage de Phoenix : Brittney Griner est un peu moins en vue après une entame de match dans la lignée de sa bonne forme actuelle et c’est donc au tour de Skylar Diggins-Smith et Diana Taurasi de briller. Côté Dream, on assiste à une très bonne séquence de la rookie Aari McDonald. Mais l’écart se creuse un peu sans que Phoenix doive forcer : 32 à 39 à la mi-temps.

Atlanta revient bien dans le 3ème quart-temps par l’intermédiaire de Monique Billings et Odyssey Sims. Il faut dire que les pertes de balles du Mercury s’additionnent dangereusement. On dirait que c’est plus facile pour les filles de Sandy Brodello de shooter derrière l’arc que de faire une passe décente. On aimerait dire qu’Atlanta fait un press de psychopathe mais la plupart du temps, Phoenix se punit tout seul. Le suspense est relancé à 10 minutes du terme : 57 à 60.

Finalement, il n’y a pas vraiment de suspense. Même si les pertes de balle du Mercury ont continué à s’additionner, la domination physique de Brittney Griner et Brianna Turner (qui a fait une fin de match brillante) et la main chaude de Skylar Diggins-Smith et Diana Taurasi ont suffit à terrasser un Dream au final encore bien faiblard.

On ne peut pas reprocher grand chose aux filles d’Atlanta : un très gros jour sans pour Courtney Williams (4/16), Tiffany Hayes et Candice Dupree sur le banc, ça ne pouvait être que trop court. A Phoenix, malgré les 22 pertes de balle, on s’est fait plaisir niveau statistiques avec 3 joueuses en double double. Une victoire reste une victoire et celle-ci permet au Mercury de venir talonner les Lynx et leur 4ème place. Atlanta, par contre, risque bien d’être rattrapé par Indiana. Outch !

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !