On prend les mêmes et on recommence : nouvelle victoire de New York

65
-
73

Indiana Kelsey Mitchell 16 pts • Danielle Robinson 13pts 5ast 4stl
New York Betnijah Laney 20pts 4ast • Sabrina Ionescu 12pts 5rbs 4ast

2 jours après le match inaugural qui s’est soldé par un coup d’éclat de Sabrina Ionescu, voilà le match retour mais à Indiana cette fois. Pour le Liberty, c’est l’occasion de montrer que la victoire de vendredi n’était pas le fruit du hasard mais aussi de compter, après 3 jours de compétition, 2 succès… soit le nombre total de victoires dans la Wubble. Indiana, par contre, aura à coeur de déjouer les pronostics et de prouver à tout le monde qu’il ne faut pas les enterrer trop vite. Le match aller était palpitant, espérons qu’il en soit de même pour celui-ci.

Il part en tout cas à 100 à l’heure pour New York. Indiana sert copieusement Teraira McCowan dans la raquette car en face, ça marque ferme. Danielle Robinson et Kelsey Mitchell font le forcing pour ne pas se laisser distancer mais le trio Laney/Onyenwere/Ionescu domine les débats. La défense d’Indiana est inexistante tout comme l’adresse aux lancers francs de McCowan. La note est salée : 18-31 après 10 minutes.

https://twitter.com/nyliberty/status/1393995098355118090

Le 2ème quart-temps ne s’annonce pas meilleur pour Indiana, surtout quand Sami Whitcomb commence à arroser. La rookie Didi Richards apporte toute son intensité défensive, superbe symbole quand on pense à son parcours pour se retrouver ce soir sous le maillot de New York. C’est alors que Victoria Vivians et Danielle Robinson prennent les devants pour envoyer un 11-1 au Liberty qui n’arrive plus à marquer. L’écart repasse à 9 points et le score reste bloqué pendant de longues minutes, jusqu’à ce que Sabrina Ionescu débloque le marquoi sur la ligne des lancers. A la mi-temps, Indiana fait office de miraculé avec un écart de 6 points seulement : 35 à 41.

Si on doit résumer le 3ème quart-temps, un mot vient à l’esprit : fautes offensives. Elles s’enchainent et les joueuses passent beaucoup de temps à faire briller le parquet du Bankers Life Fieldhouse. Contrairement à Michaela Onyenwere qui fait à nouveau un très bon match, la soirée est difficile pour la rookie d’Indiana Kysre Gondrezick. Le Liberty en profite pour reprendre un peu plus d’avance : 49 à 58.

Après 5 minutes de jeu dans le 4ème quart-temps et hors écran, Teaira McCowan est éjectée du match. A-t-elle fait une faute offensive en allant s’assoir sur le banc ? Tout est possible dans ce match. Tout sauf une victoire d’Indiana qui s’incline finalement 65 à 73. La légende (et LibertyFr) dit que si tu n’as pas fait au moins une faute offensive, tu ne peux pas dire que tu as participé à ce match…

New York confirme et on a plus qu’une seule envie : les voir avec Natasha Howard face à une équipe plus compétitive. Lors de la conférence de presse post-match, coach Walt Hopkins a également tenu à mettre en évidence l’apport de Sami Whitcomb : même si tout ne se voit pas dans les statistiques, ce qu’elle fait pour l’équipe et sa culture de la gagne sont inestimables. En ce qui concerne Indiana, on espère vraiment que le retour de Lauren Cox pourrait améliorer le jeu. Dans les pistes d’amélioration, espérons également que la période de rodage de Kysre Gondrezick (0/6) et Jantel Lavender (6 pertes de balles) ne sera pas trop longue.

Voir les moments forts du match

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !