Skylar Diggins-Smith trop forte pour New York, Kahleah Copper gâche la fête à Seattle

New York Liberty 64-80 Phoenix Mercury

Si on a pu avoir l’impression que la série de victoires de Phoenix était surtout liée à la présence de Brittney Griner, le Mercury a montré qu’il n’en était rien. Alors que sa pivot était sur le flanc après sa blessure à la cheville mercredi, les joueuses de Sandy Brondello ont poursuivi sur leur superbe lancée avec une 6e victoire de suite. Sur le parquet de New York, on a bien pu constater que Phoenix avait d’autres armes redoutables. Skylar Diggins-Smith est sans doute la plus tranchante du moment.

La meneuse All-Star a rendu une nouvelle copie de très haut niveau pour un troisième match consécutif à 25 points ou plus. Les 27 points, 7 passes et 4 interceptions de “SDS” lui ont permis de confirmer qu’elle était l’une des joueuses les plus en forme de la ligue depuis la fin des Jeux Olympiques. L’ancienne point guard de Dallas a shooté à 13/21 à 3 points sur cette série de 6 victoires, tout en étant une impeccable chef d’orchestre. A ses côtés, Diana Taurasi peut se contenter de shooter (19 points cette nuit) sans perdre trop d’énergie.

Alors que les deux équipes étaient à égalité (50-50) en fin de 3e quart-temps, notamment grâce à Natasha Howard (18 pts) et Betnijah Laney (14 pts, 6 asts), Diggins-Smith a planté deux paniers from downtown avant de servir “DT”, là aussi derrière l’arc de cercle. On n’a plus revu le Liberty après ça.

Le duel entre Skylar Diggins-Smith et Sabrina Ionescu a tourné en faveur de la plus expérimentée des deux, même si la jeune star du Liberty est passée tout près du deuxième triple-double de sa carrière en WNBA (12 points, 10 rebonds et 9 passes). Ionescu est active et tout sauf inintéressante, mais sa maladresse des derniers matchs (12/40 sur les quatre derniers, tous perdus par New York), n’aide pas son équipe à remonter la pente.

Absente lors de la précédente confrontation entre les deux équipes, Jazmine Jones n’a pas pu régler ses comptes avec “SDS” après leur prise de bec sur Twitter avant les J.O. Jones s’est malheureusement de nouveau blessée au pied après 9 minutes passées sur le terrain.

En attendant le retour de Brittney Griner – le plus tôt possible on l’espère – la raquette du Mercury reste bien gardée. Kia Vaughn, titulaire cette nuit, a compilé 9 points et 11 rebonds.

Seattle Storm 69-73 Chicago Sky

On s’attendait à ce que Breanna Stewart sorte un match énorme pour fêter ses 27 ans lors de la venue de Chicago à Seattle. Kahleah Copper a gâché la fête et a voulu célébrer le sien quelques heures en avance. L’arrière du Sky a égalé son record de points en carrière (26) et été décisive pour permettre à son équipe de remporter une victoire précieuse. Déjà parce qu’au classement elle permet à Chicago de souffler un peu, mais aussi parce qu’elle a mis en lumière la capacité des joueuses de James Wade à résister – et même plus – aux championnes en titre. Il y avait l’intensité d’un match de playoffs dans cette rencontre et on ne serait pas contre une telle affiche à un moment durant la post-saison…

Si “Stewie” n’a pas passé une excellente soirée sur le terrain – on imagine qu’en dehors et après le coup de sifflet final elle a été beaucoup plus sympathique – c’est en partie à cause de Candace Parker. “CP3” a fait un excellent travail défensif sur Stewart en ne la laissant jamais prendre feu. Malgré les 18 points (à 4/13) de la double MVP des Finales, Parker a pu rappeler qu’elle était la Defensive Player of the Year en titre et pouvait changer de registre d’un soir à l’autre.

Lorsque Breanna Stewart est dans un mauvais jour – oui, ça arrive – Jewell Loyd est généralement là pour torpiller l’adversaire. La Gold Mamba n’y est pas parvenue ce coup-ci (12 pts) et voir Seattle limité à 69 points à domicile est un témoignage de la belle performance collective de Chicago.

Le Sky a fait un match de traînard en s’accrochant constamment à Seattle pour finalement prendre les devants dans le 4e quart-temps. Copper, inarrêtable dans cette ultime période, Stef Dolson (12 pts, 6 rbds en 15 min) et Azura Stevens (11 pts, 10 rbds) sont les satisfactions du jour pour Chi-Town, qui garde une belle avance sur le 7e, Dallas, tout en ayant “seulement” deux victoires de moins que Phoenix, 5e.

C’est toujours le froid polaire en revanche pour Diamond DeShields, complètement anecdotique en sortie de banc sur 12 minutes : 0/5, 4 fautes et 2 pertes de balle.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !