Tina Charles est une tueuse, les Lynx dans le top 3, lavons l’honneur de Sue Bird

Los Angeles Sparks 81-53 Seattle Storm

Depuis cette nuit, on entend plus parler du supposé cassage de chevilles d’Erica Wheeler sur Sue Bird que de la chose la plus importante à retenir de ce Los Angeles-Seattle. Le Storm a pris une avoinée terrible contre une équipe de bas de tableau et le constat est implacable : sans Breanna Stewart, il n’y aura certainement pas de campagne glorieuse lors des prochains playoffs. Privées de leur superstar, absente jusqu’à la fin de la saison régulière et peut-être plus à cause d’une blessure au pied, les joueuses de Noelle Quinn ont vécu une soirée cauchemardesque en Californie. On aurait pu se dire que même en l’absence de “Stewie”, le Storm trouverait le moyen de disposer des Sparks, ou au moins d’être dans le coup. Jewell Loyd, Sue Bird et les autres n’ont jamais trouvé le moyen d’exister dans cette partie. Los Angeles, a contrario, a maintenu ses espoirs de playoffs en vie grâce à cette performance. Te’a Cooper (19 pts), Nneka Ogwumike (17 pts) et Erica Wheeler (17 pts) ont donné le ton sans jamais desserrer l’étreinte. Perdre de presque 30 points contre une équipe normalement à sa portée même sans Breanna Stewart, c’est très inquiétant pour le Storm.

Revenons maintenant à la vidéo que vous avez dû voir tourner en boucle sur les réseaux ces dernières heures. Erica Wheeler est une formidable manieuse de ballon, capable de mettre sur les fesses la plupart des joueuses qui ont la tâche de défendre sur elle. Sue Bird, toute candidate légitime au titre de GOAT qu’elle est, n’a pas réussi cette éblouissante carrière grâce à ses prouesses défensives. Il lui est déjà arrivé de prendre le bouillon. Mais c’est un peu gênant de voir la WNBA elle-même poster ce qu’elle décrit comme un “ankle breaker” et un crossover dévastateur, alors que le ralenti permet de voir que Sue percute le pied d’Erica au moment du changement de direction et ne peut que finir au sol. Le crime de lèse-majesté n’est donc pas à mettre sur le dos de Wheeler, qui semblait de toute façon bien partie pour enrhumer Bird, mais des innombrables tweets décrivant la scène comme une humiliation ou comme le crossover le plus meurtrier de l’histoire de la ligue. On vous retrouvera quelques cassages de cheville de joueuses comme Seimone Augustus, Chelsea Gray, Maya Moore ou Cappie Pondexter pour vous montrer ce qu’est un vrai enchaînement crossover-ankle breaker.

Vous l’aurez compris, on est un peu sensible ici lorsque Tata Suzanne ou d’autres légendes sont exposées injustement.

Minnesota Lynx 90-80 Indiana Fever

En voilà une belle soirée pour les Lynx ! Non seulement les joueuses de Cheryl Reeve se sont imposées lors d’une soirée assez tranquille à domicile contre Indiana, mais elles ont, en plus, ravi la 3e place à Seattle, écrasé à Los Angeles.

Napheesa Collier était au four et au moulin. La championne olympique a compilé 22 points, 6 rebonds, 7 passes et 4 interceptions (record personnel égalé), pour asseoir l’autorité de Minnesota en compagnie de Kayla McBride (12 pts), dont le panier à 3 points à 78-76 a lancé un run (15-4) fatal au Fever dans les 5 dernières minutes.

Kelsey Mitchell (25 pts) et Teaira McCowan (17 pts), qui a, espérons-le, bien observé la fluidité physique de Sylvia Fowles (18 points, 8 rebonds), ont aidé le Fever à se maintenir à flot, mais sans pouvoir éviter une 23e défaite en 29 matchs cette saison.

Chicago Sky 71-79 Washington Mystics

Les Mystics sont en train de retrouver le feu sacré pour aller arracher les playoffs. Washington a décroché une victoire extrêmement précieuse et pas forcément attendue sur le parquet de Chicago cette nuit. Le Sky est retombé dans ses travers alors qu’il suffisait d’une victoire pour sécuriser la 6e place et un premier tour à domicile en playoffs. Le bourreau des filles de James Wade cette nuit se nomme Tina Charles. L’intérieure star, meilleure scoreuse de la ligue cette saison, n’a pas pu compter sur le soutien d’Elena Delle Donne, Myisha Hines-Allen et Ariel Atkins, toutes blessées ou malades, ce qui semblait devoir être synonyme de défaite. Charles n’est pas une ancienne MVP et une championne olympique pour rien. Ses 31 points, 10 rebonds et 5 passes ont orné une vraie masterclass de la part de l’ancienne franchise player de New York. Le Tina Charles Revenge Tour a de nouveau été un succès et visera une prolongation en playoffs tant le public est séduit.

Azura Stevens (18 pts) et Allie Quigley (15 pts) ont été les meilleures marqueuses de Chicago, qui n’aura qu’à gagner l’un de ses deux derniers matchs pour valider cette 6e place importante pour la suite des opérations. Washington est 8e, avec une courte avance sur les Sparks et le Liberty. La dynamique est bonne et Tina Charles a les clés de la boutique, ce qui pourrait suffire au bonheur des Mystics.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !