Jewell Loyd venge Seattle avec un feu d’artifice, Danielle Robinson déprime Dallas

New York Liberty 83-99 Seattle Storm

C’est fou comme l’ajout de deux superstars et futures membres du Hall of Fame peut vous changer une équation en l’espace de 48 heures. Après avoir chuté à New York mercredi, le Seattle Storm a pris sa revanche, notamment grâce au retour de Mama Stewie et Tata Suzanne, aka Breanna Stewart et Sue Bird.

Pendant une mi-temps, le Liberty a toutefois montré qu’il n’avait à rougir devant personne dans cette ligue, surtout avec un effectif quasiment au complet. Le quatuor Ionescu-Whitcomb-Laney-Howard a de la gueule et les moyens de tenir le choc, même face aux championnes 2020. Portées par Sami Whitcomb (26 points, dont 18 en première mi-temps), les filles de Walt Hopkins sont rentrées au vestiaire avec un avantage d’un point (47-46) et l’espoir de faire plier deux fois le Storm. Rythmé, le match a finalement basculé dans le camp de la superpuissance de Seattle.

Jewell Loyd a encore fait de gros dégâts, sans avoir à marquer 35 points en trois quart-temps comme l’autre jour. Celle qui sera free agent à la fin de la saison (il est toujours bon de rappeler qu’elle pourra signer un contrat max absolument n’importe où vu son niveau) a fait un festival à 3 points (7/9 !) pour finir avec 29 unités.

Le 30-16 passé par le Storm dans le 3e quart-temps et l’activité de Breanna Stewart (19 points, 14 rebonds, 3 passes et 2 contres), notamment, ont eu raison de New York. Seattle a mieux géré Betnijah Laney que mercredi, puisque non seulement la meilleure scoreuse new-yorkaise n’a pas rentré de game winner, mais elle est aussi passée assez loin de ses standards d’efficacité et de production offensive (9 points à 3/12).

Natasha Howard a bien essayé de prendre le relais, mais son double-double (11 points, 13 rebonds, 2 contres) ne peut masquer ses difficultés à la finition (4/19). Pas d’inquiétude, l’ancienne intérieure du Storm a encore un peu de temps pour régler la mire, elle qui a manqué une grosse partie de la saison sur blessure.

Grâce à cette victoire, Seattle reprend trois victoires d’avance sur Minnesota à la 3e place et garde le tandem Connecticut-Las Vegas à portée de tir. Le Liberty, 7e, devra vite rebondir pour maintenir Dallas, 8e, et les Sparks, 9e et en plein comeback, à distance.

Dallas Wings 81-83 Indiana Fever

Il faut le reconnaître, c’est très rare, mais il arrive parfois qu’Arike Ogunbowale ne soit pas clutch. La star des Dallas Wings a manqué le tir de la gagne la nuit dernière, lors d’une défaite problématique de son équipe à domicile contre Indiana.

Avec un shoot trop long dans les dernières secondes, la meilleure scoreuse en titre de WNBA (spoiler : elle va céder sa couronne à Tina Charles) n’a pas pu répondre à Danielle Robinson, la vraie héroïne de la nuit. Le Fever a réussi un hold-up parfait. Mené de 8 points à 3 minutes de la fin, Indiana a renversé la situation et séché les Wings sur une action à 3 points de l’ancienne joueuse de Las Vegas. Avec 7 secondes au chrono, Robinson a drivé fort vers le cercle et scoré tout en subissant une faute de Marina Mabrey.

Résultat : une deuxième victoire à l’extérieur cette saison pour le Fever, qui a vu 6 de ses joueuses inscrire au moins 10 points (Danielle Robinson, Emma Cannon, Kelsey Mitchell, Lindsay Allen, Teaira McCowan et Victoria Vivians). Il faut dire que Marianne Stanley n’avait que 7 joueuses à disposition, entre les blessures et les problèmes personnels…

Ce sont très exactement des matchs de ce genre que Dallas ne peut pas se permettre de se perdre si les joueuses de Vickie Johnson veulent disputer les playoffs. Les 22 points d’Isabelle Harrison n’ont pas suffi et on imagine que du côté de Los Angeles, où les Sparks sont en pleine bourre, et de Washington, où Elena Delle Donne prépare son retour, on a accueilli cette contre-performance avec joie.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !