Les Wings et McCowan se payent Vegas, Phoenix avait le coeur trop lourd

Dallas Wings – Las Vegas Aces : 82-80

Il serait bien trop facile de se focaliser sur le lay-up manqué (voir plus bas) par A’ja Wilson dans les ultimes instants du match entre Dallas et Las Vegas cette nuit. La MVP 2020 a manqué un geste habituellement facile pour elle et raté l’égalisation, mais ce n’est pas ce qui a provoqué la défaite des Aces. Les joueuses de Becky Hammon sont tombées sur un os comme d’autres avant elles cette saison. Les Wings ont montré une discipline et une abnégation à toute épreuve pour augmenter encore un peu plus leurs chances de retrouver les playoffs, dans une post-saison où personne n’ira les affronter la fleur au fusil.

Sans Arike Ogunbowale, toujours blessée à la cheville, les Texanes ont fait mordre la poussière à l’un des plus sérieux prétendants au titre. A nouveau, et même si les observateurs américains s’y refusent quasiment depuis sa prise de fonction, il faut saluer le travail phénoménal de Vickie Johnson pour faire de Dallas un crédible 6e d’ici la fin de la saison. Ce n’est pas un hasard si son amie et ex-coéquipière Becky Hammon est venue interrompre le passage de VJ devant les médias pour lui témoigner son affection et, surtout, son respect. “Tu fais vraiment bien jouer tes filles”, a lancé Hammon à son ancienne partenaire de backcourt à New York. Et pour cause, on a encore vu une équipe de Dallas compenser la différence de talent intrinsèque par de la combativité, de l’intelligence défensive et un sens aigu du collectif.

Les Wings ont pris le match par le bon bout et cela voulait dire mettre une grosse pression sur le pétard ambulant qu’est Kelsey Plum cette saison. Pour s’occuper de l’aspirante MVP, Vickie Johnson avait missionné la rookie Veronica Burton. Comme lors de ses dernières apparitions, l’ancienne arrière de Northwestern a été impressionnante dans cette tâche pour contribuer à limiter Plum à 15 points (4/12) et l’empêcher de prendre feu. Là où Dallas a aussi frappé fort, c’est en tablant de nouveau sur la forme et la montée en puissance de Teaira McCowan. Parfois frustrante avec le Fever, puis limitée en temps de jeu à ses débuts à Dallas, l’intérieure de bientôt 26 ans a été, de l’aveu-même de Becky Hammon, un “monster in the middle”. Avec 21 points et 16 rebonds, dont 10 offensifs (!), McCowan a pesé lourd face à une raquette Wilson-Hamby pourtant bien rodée et de calibre All-Star. A quelques mois de la fin de son contrat, la future joueuse du Galatasaray est en train de s’assurer un futur contrat rondelet et de l’intérêt à travers toute la ligue. Cette régularité qu’elle est en train d’acquérir, elle la doit elle aussi à Vickie Johnson, qui l’a tranquillement fait monter en responsabilités plutôt que de la jeter dans l’arène dès son arrivée en provenance d’Indiana.

On peut aussi souligner l’apport de Marina Mabrey (15 pts), même si son petit temps de retard a failli offrir la prolongation à Vegas sur la dernière action et de Tyasha Harris (15 pts en sortie de banc). En face, les Aces ont affiché des signes de fatigue, à l’exception peut-être de Chelsea Gray (28 pts) qui a tenu la baraque. Becky Hammon n’en a pas pour autant profité pour donner plus de minutes à ses remplaçantes. Iliana Rupert est à nouveau restée scotchée sur le banc. Peut-être veut-elle déjà resserrer sa rotation en configuration playoffs. On espère en tout cas qu’Iliana aura son mot à dire, surtout avec ce qu’elle a montré lors de ses premières semaines à Sin City.

Dans l’autre match de la nuit, le Connecticut Sun a disposé de Phoenix (77-64) sans trop trembler. Il faut dire que l’atmosphère était très lourde et pesante autour du Mercury. Les filles avaient appris quelques heures plus tôt que leur coéquipière et amie Brittney Griner avait été condamnée à 9 ans de prison ferme par la justice russe. Bien que l’espoir subsiste de la voir libérée à la suite d’un accord diplomatique, on imagine à quel point ce doit être psychologiquement éprouvant pour ses proches et ses partenaires de jeu. Phoenix a tout de même fait jeu égal pendant une mi-temps (45-45 à la pause), avant que la défense de fer du Sun ne se mette en place pour ne concéder que 19 points en deuxième mi-temps. Jonquel Jones n’a eu besoin que de 19 minutes pour caler un double-double (14 pts, 10 rbds).

Au classement, Connecticut pointe au 3e rang et Phoenix au 7e, à quatre matchs de la fin de la saison régulière.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !