Les Aces prennent le game 1 des Finales après un gros combat, Wilson et Gray sont au rendez-vous

On pressentait un game 1 serré et on y a eu droit ! Les Las Vegas Aces ont pris les devants pour lancer les Finales WNBA 2022, en remportant le premier match de leur série contre le Connecticut Sun à la maison. Le Sun, qui sortait d’un game 5 éprouvant contre Chicago, n’a pas montré de signes de fatigue particuliers et n’est pas passé si loin que ça d’un exploit qui aurait mis Vegas en difficulté d’entrée de jeu.

Le plan de Curt Miller était clair et a été exécuté à la quasi perfection : jouer dur, pour ne pas dire très dur, en imposant un combat défensif à l’armada de Becky Hammon, tout en insistant sur le secteur intérieur pour sanctionner. Pendant presque tout le match, Alyssa Thomas et ses coéquipières ont tenu le bon bout et mis sous pression les bourreaux du Storm. “AT” a d’ailleurs encore été partout, compilant 19 points, 11 rebonds, 5 passes, 3 interceptions et 3 contres) pour sonner la charge et contraindre les artistes de Sin City à puiser dans leurs réserves physiques et mentales.

A ce petit jeu, les Aces ont quand même la chance de pouvoir compter sur deux joueuses qui ne reculent jamais devant des challenges de ce genre : Chelsea Gray et A’ja Wilson. Gray continue de marcher sur l’eau dans ces playoffs et chacun de ses paniers, main adverse dans le visage ou non, a été un coup de poignard. Avec 21 points à 9/17, la meneuse a encore eu un rôle crucial et a souvent été celle qui comblait les petits retard de son équipe au tableau d’affichage. Commencer à lui envoyer des prises à deux pourrait être une bonne idée tant la présence d’une seule adversaire semble être totalement anecdotique pour elle.

On peut ne pas être d’accord avec le trophée de MVP reçu par A’ja Wilson – on a déjà assez expliqué notre point de vue là-dessus – il faut lui accorder qu’elle s’est comportée en tant que telle dimanche. Sa capacité à aller sur la ligne (12/14) presque trois fois plus souvent que toute l’équipe du Sun à elle seule a énormément pesé sur le résultat. La désormais double MVP a également été digne de son titre de Defensive Player of the Year (là aussi, on n’était pas d’accord 😅) en ne refusant pas la bagarre proposée par Alyssa Thomas et Jonquel Jones notamment. Wilson a fini la partie avec 24 points, 11 rebonds (dont 5 offensifs), 4 contres et 2 interceptions.

Le Sun pourra regretter de n’avoir pas assez bien exploité ses temps forts, avec de gros ratés sur dans des positions très favorables près du cercle. Connecticut aura la dure tâche de réaliser à nouveau des quart-temps parfaits comme le 2e de dimanche (21-9), où Vegas a été étouffé en attaque et pilonné en défense.

Ces finales sont lancées avec un scénario pour le moment conforme aux attentes et maîtrisé par les Aces. On guettera les éventuelles adaptations et changements d’approche dans la nuit de mardi à mercredi, toujours à Las Vegas.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !