Le Sky réussit un comeback historique contre les Aces !

Las Vegas Aces – Chicago Sky : 95-104

“J’espère que les filles vont mal dormir après ça. Moi, je vais mal dormir. Je pense que ce sont des choses qui arrivent et que ce sera positif pour nous au final”. Cette “chose qui est arrivée” à Becky Hammon et ses joueuses, c’est tout simplement une défaite à domicile contre Chicago après avoir mené de… 28 points, puis permis au Sky de réussir le plus gros comeback victorieux de l’histoire de la WNBA.

Après 10 minutes de jeu, Vegas menait 41 à 17 en faisant passer la défense de Chicago pour une meule de gruyère. Sur ce court laps de temps, on a quand même eu le temps de voir un run de 23 points consécutifs pour les leaders de la ligue capables de shooter à 61% sous les yeux d’un James Wade atterré. On semblait alors se diriger vers une très lourde défaite pour les championnes en titre, brisées par les deux tandems forts du début de saison des Aces : Kelsey Plum-Jackie Young et A’ja Wilson-Dearica Hamby. Que ce soit à cause d’un énorme relâchement de Las Vegas ou d’un réveil violent du Sky, une faille spatio-temporelle s’est ouverte et ce match a rapidement perdu tout son sens.

Face à son futur adversaire en finale de la Commissionner’s Cup, le Sky s’est mis à jouer comme dans un rêve, avec une efficacité et une énergie totalement retrouvées et sublimées. Encore menées de 11 points à la pause, Candace Parker et ses camarades sont parties sur un 18-0 et un cocktail de rythme, de justesse et d’agressivité qui totalement désarçonné Vegas et le concept même de défense. En tête dans le 4e, les championnes 2021 ont enfoncé le clou pour boucler sur un 59-25 entre le moment où l’écart est monté à +28 pour les Aces et la fin du match.

Même s’il y a eu désintégration manifeste du côté de Sin City, il faut saluer les efforts et la détermination de Candace Parker (17 pts, 10 rbds, 4 asts, 2 stls), Emma Meesseman (17 pts, 6 rbds, 6 asts, 2 blks) ou de la phénoménale Courtney Vandersloot (25 pts, 8 asts), en train de monter en régime violemment après un début de saison discret. L’impact d’Azura Stevens, qui a apporté 19 points, 7 rebonds, 2 interceptions et un contre à 8/10 a aussi été immense, Julie Allemand ne participant elle que 10 minutes à la “fête”. Chez les Aces, on n’a pas encore pu voir Iliana Rupert en action, la Française participant aux entraînements collectifs depuis le début de la semaine.

Les autres matchs de la nuit

  • Atlanta a stoppé sa série de défaites en surprenant Dallas (80-75) grâce notamment à l’étonnante Maya Caldwell, aperçue du côté de Gran Canaria cette saison. Signée peu avant le match sur un hardship contract, l’arrière de 26 ans a fait des débuts remarquables en WNBA en compilant 18 points, 4 passes et 2 interceptions à 4/5 à 3 points. Caldwell était à deux doigts de signer dans une ligue pro-am du côté de Charlotte avant de recevoir un coup de fil du Dream. Le début d’une belle histoire ?

  • Les Sparks se sont fait peur contre Washington, mais Fred Williams peut fêter sa première victoire sur le banc californien. Los Angeles a disposé des Mystics en dilapidant quand même presque 16 points d’avance pour finalement tenir bon. Natasha Cloud n’a pas dû bien dormir après avoir manqué deux des trois lancers qu’elle a obtenu pour égaliser à 2.5 secondes de la fin. Nneka Ogwumike a encore porté les Sparks avec 21 points à 9/13 et du sang froid en fin de partie.

  • Phoenix est retombé dans ses travers après une période de mieux. Le Mercury s’est incliné à domicile devant Minnesota pour la 10e fois de suite, après avoir pourtant très bien démarré la partie (+11 à la fin du 1er quart-temps). Les filles de Vanessa Nygaard ont vrillé et baissé pavillon derrière, laissant Kayla McBride (18 pts), Moriah Jefferson (12 pts, 9 asts), Natalie Achonwa (12 pts) et les Lynx se promener pour mettre fin à leur série de 5 défaites de rang. Les 25 points de Skylar Diggins-Smith et la barre des 3 500 rebonds en carrière franchie par Tina Charles n’ont pas été suffisants.
Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !