Dallas c’est du solide, EDD puissance 4000, NY n’y arrive pas

Connecticut Sun – Dallas Wings : 77-85

Le Sun a assez logiquement accusé le coup après avoir appris la fin de saison de Jasmine Thomas. La capitaine souffre d’une déchirure des ligaments croisés du genou et son absence ne passera pas inaperçue. Ce n’est évidemment pas uniquement pour cette raison que Connecticut a chuté à domicile contre Dallas cette nuit. Les Wings sont une équipe de dures à cuir et adorent voyager. C’est la quatrième victoire en quatre matchs à l’extérieur pour les filles de Vickie Johnson, et celle-ci s’est dessinée en deuxième mi-temps, alors que Jonquel Jones (13 pts, 12 rbds) et ses camarades étaient rentrées au vestiaire avec 11 points d’avance.

Il est possible que les joueuses des Wings, qui ont toutes évoqué le sujet après le match, aient eu du mal à entrer dans le match du bon pied à cause de l’effroyable nouvelle de la tuerie d’Uvalde au Texas. Le pays entier est sous le choc et la colère, mais on imagine bien que lorsque le drame se produit à quelques kilomètres de chez vous, l’impact est encore plus fort.

Dallas est du genre increvable et on l’a encore vu après le repos, une fois le piteux premier acte digéré. Maladroites en première mi-temps, les Texanes ont tour à tour utilisé l’axe “MaRike OgunbowaBrey” (36 pts pour les copines de Notre Dame), l’adresse d’Allisha Gray (17 pts) ou la taille de Teaira McCowan et Charli Collier pour prendre le dessus. Le Sun s’est mis à déjouer en attaque et à se montrer beaucoup plus permissif en défense, ce qui va à l’encontre de la philosophie de Curt Miller.

La paire Courtney Williams-Natisha Hiedeman sur le backcourt va devoir montrer plus pour compenser la perte de Jasmine Thomas. Connecticut, qui a tout de même gagné 4 de ses 6 premiers matchs, peut pour le moment se permettre d’attendre une montée en puissance de la MVP en titre et de quelques autres cadres comme DeWanna Bonner, dont le début de saison a été tronqué. Mais il ne faudra pas trop traîner. Des équipes comme Dallas, sûres de leur identité de jeu et sans complexe, ne se priveront pas pour aller décrocher l’un des premiers spots en saison régulière.

Washington Mystics – Atlanta Dream : 70-50

Sans surprise, Elena Delle Donne a atteint la barre des 4 000 points en carrière cette nuit, lors de la facile victoire des Mystics à domicile contre Atlanta. “EDD” n’a eu besoin que de 15 points et 25 minutes pour rejoindre le club des 4000, aidée par Alysha Clark (11 pts), Ariel Atkins (10 pts), Kennedy Burke (13 pts) et Shakira Austin (9 pts, 7 rbds) dans sa mission de faire remporter le match aux siens.

Washington a profité d’un match sans de la part de Rhyne Howard, jusque-là sur un nuage depuis ses débuts en WNBA. Celle qui était la scoreuse la plus prolifique de la ligue avec plus de 20 points par match est passée à côté du rendez-vous : 0 point à 0/9 en 29 minutes. Rien d’alarmant dans ce coup de pompe, surtout face à l’une des meilleures équipes de la ligue. Le Dream et sa jeune star auront l’occasion de rebondir prochainement, eux dont le début de saison est si prometteur.

Chicago Sky – Indiana Fever : 95-90

Il aurait été dommage de gâcher ce soir de fête à Chicago. Pourtant, le Fever n’a fait aucun cadeau au Sky, qui célébrait le premier titre de son histoire lors d’une soirée spéciale devant son public. Les filles de James Wade ont dû batailler pour que cette “ring night” s’achève sur une victoire. Le Fever a beau enchaîner les défaites en l’absence de NaLyssa Smith, la combativité et l’insouciance sont toujours là. Emily Engstler (11 points, 13 rebonds, 4 passes et 2 contres) a encore apporté un boost formidable et Kelsey Mitchell (25 pts à 9/16) était suffisamment tranchante pour faire douter les championnes en titre, qui ont vu Indiana revenir à trois points à 20 secondes de la fin, justement sur un panier de Mitchell.

L’expérience a parlé et le Sky, à nouveau emmené par une Candace Parker en pleine forme et hyperactive (16 pts, 7 asts, 6 rbds, 3 blks, 3 stls), a pris le dessus en partie grâce à un très bon 3e quart-temps. L’impact d’Azura Stevens (15 pts et 7 rbds en seulement 16 min) et le sang froid sur la ligne de Courtney Vandersloot dans le money time (14 pts, 7 asts, 6 rbds) ont fait la différence.

Grâce à ce succès, Chicago se place au 4e rang avec 4 victoires en 6 matchs, poursuivant sa tranquille montée en puissance.

Minnesota Lynx – New York Liberty : 84-78

Ce début de saison est décidément compliqué pour New York. L’inquiétude est de mise au sujet de Betnijah Laney, blessée au genou et que l’on ne devrait pas revoir avant quelque semaines sous le maillot du Liberty. Avec une All-Star de moins et sans grande confiance ni alchimie, les filles de Sandy Brondello sont allées s’incliner sur le parquet des Lynx, pourtant elles aussi en difficulté depuis la reprise. New York a été trop juste et a faibli au mauvais moment, c’est à dire dans le 4e quart-temps, moment choisi par Kayla McBride pour se montrer agressive et clutch sur la ligne, dans le même registre que sa coéquipière Aerial Powers, qui a inscrit 15 de ses 18 points du soir sur des lancers. Sylvia Fowles (14 pts, 14 rbds) et Moriah Jefferson (12 pts) ont elles aussi fait des dégâts.

Le Liberty continue de chercher la bonne voilure, mais les irrégularités et le manque de constance de certaines cadres posent pour le moment problème. Natasha Howard a beau avoir retrouvé son allant offensif (23 pts à 8/12) et Rebecca Allen son adresse (21 pts à 50% à 3 pts), le reste a été beaucoup moins constant. Sami Whitcomb est passée à côté de son sujet à la finition (1/11) et Sabrina Ionescu, bien qu’active (10 pts, 9 rbds, 7 pds), n’est pas parvenue à prendre les choses en main offensivement dans le 4e quart-temps.

C’est la 5e défaite en 6 matchs pour New York, qui ne va déjà plus devoir trop tarder à trouver la bonne formule.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !