Le guide ultime de la saison WNBA 2021

25 ans !

La WNBA fête ses 25 ans cette année et tous les voyants sont au vert.

L’audience moyenne des matchs de la WNBA a augmenté de 68 % en 2020, en partie grâce aux 87 matchs télévisés ainsi qu’aux diffusions sur Twitter et Facebook. Pourtant, le calendrier chamboulé de l’année précédente a confronté la WNBA à tous les sports majeurs, y compris les playoffs de la NBA. La WNBA a su tirer parti de cela en proposant du marketing croisé : on a ainsi vu de plus en plus de ponts entre la WNBA et son homologue masculin. On se souvient notamment du pull orange porté par les joueurs. La ligue a également enregistré une augmentation de son audience sur les réseaux sociaux (+ 30 %) et des téléchargements hebdomadaires de son App (+85 %).

Mais il n’y a pas que le marketing et les chiffres. Les joueuses ont une voix et elles l’ont fait entendre la saison passée. La justice sociale a été au centre de la saison 2020 et, n’en déplaisent aux grincheux, cela continuera cette année.

Enfin, d’un point de vue sportif, on s’apprête à vivre une saison intense et il est bien difficile d’oser faire un pronostic sur les futures championnes tant elles sont nombreuses à pouvoir prétendre au Saint Graal.

La WNBA a 25 ans et elle est si importante.

Les nouveautés

Si vous suivez régulièrement Swish Swish, vous savez à quel point nous apprécions la nouvelle boss, Cathy Engelbert. Depuis son arrivée en 2019, la ligue ne cesse d’évoluer, de grandir et de se professionnaliser encore plus. Plus que jamais, la WNBA est à un tournant de son histoire. Pour cette saison, de très belles nouveautés seront au programme, nous vous en présentons les principales.

La Commissioner’s Cup

La Commissioner’s Cup aurait dû être introduite en 2020 mais la pandémie de coronavirus en a voulu autrement. Il s’agit d’un tournoi en 2 phases doté d’un prix de 500 000 dollars ainsi que d’une coupe qui sera transmise chaque année d’une équipe gagnante à la suivante. Les joueuses de l’équipe gagnante pourront gagner plus de 30 000 dollars tandis que celles de l’équipe finaliste auront la possibilité de gagner 10 000 dollars. Un montant supplémentaire de 5 000 dollars sera attribué à la MVP.

Très concrètement, chaque franchise jouera 10 matchs intra-conférence dans la première moitié de la saison. Ces matchs seront considérés comme des matchs comptant pour le tournoi et sont identifiables dans le calendrier WNBA par le petit logo de la Commissioner’s Cup. Les 2 équipes ayant le meilleur pourcentage de victoire dans chaque conférence lors de cette première phrase s’affronteront le 12 août à Phoenix.

“L’une des choses que nous avons promises lors de la négociation collective était une augmentation de la rémunération des joueurs par le biais de compétitions spéciales”, a déclaré Cathy Engelbert à Yahoo Sports. “La Commissioner’s Cup est donc le reflet de cette promesse que nous avons faite et l’idée de créer un tournoi spécial en cours de saison est en fait venue des joueuses elles-mêmes.

Les maillots

On s’est tellement plaint des anciens maillots… Un design unique pour toutes les équipes avec une variation de 2 couleurs, les logos des sponsors omniprésents : il fallait vraiment être fan pour en acheter un. Nike a repensé le concept et le résultat est brillant : chaque équipe possède trois jeux de maillots différents, inspirés de l’histoire de leur ville et de leur communauté, mais aussi des archétypes féminins dans les contes et les films : WNBA Nike Heroine, WNBA Nike Explorer et WNBA Nike Rebel.

© Nike

L’App

L’App a également fait peau neuve pour cette 25ème année. Pas de grands bouleversements en terme de fonctionnalités mais un design plus sobre et moderne, dans la continuité de la ligne actuelle. Le League Pass, qui permet de suivre tous les matchs de la saison pour une somme dérisoire, est évidemment inclus : pas besoin d’une autre App !

Inutile de vous préciser que l’App est un must-have pour suivre la saison. 6 équipes ont également leur propre App : le Fever d’Indiana, les Minnesota Lynx, le New York Liberty, le Phoenix Mercury, le Seattle Storm et les Washington Mystics.

Des Changemakers

Cette année, Amazon Prime diffusera de la WNBA et c’est une excellente nouvelle !

L’accord avec la WNBA comprend les droits exclusifs de diffusion internationale de 16 matchs de la saison régulière ainsi que du match inaugural de la Commissioner’s Cup. C’est la première fois que Prime Video dispose de droits de diffusion mondiaux exclusifs pour une ligue sportive professionnelle féminine. Attention, les droits ne s’étendent pas à tous les pays : la Chine, le Japon, le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne, la Finlande et l’Allemagne ne sont pas concernés.

La WNBA a également mis en place une plateforme pour les partenaires privilégiés : les WNBA Changemakers. Et il y a quelques jours, Google est devenu la quatrième entreprise à s’engager, rejoignant ainsi AT&T, Deloitte et Nike.

La plateforme Changemakers de la WNBA est conçue pour apporter un soutien direct à la ligue dans sa transformation commerciale en cours dans les domaines du marketing, de la stratégie de marque et de l’expérience globales pour les joueuses et les fans. Les Changemakers sont profondément investis dans la conduite d’un changement positif pour la WNBA, le sport féminin et les femmes dans la société via des valeurs partagées telles que l’égalité des sexes, l’équité raciale et l’équité LGBTQ+.

Comme en basket, Cathy Engelbert a donc compris que c’est en équipe que se gagnent les matchs.

Les équipes

Nous vous avons préparé 12 previews aux petits oignons : mouvements de l’intersaison, roster, points forts et faibles de l’équipe, joueuse à suivre : tout y est ! Chaque preview a sa version vidéo sur notre chaîne Youtube.

La calendrier

La calendrier complet se trouve sur le site de la WNBA. Le saison régulière débute donc le 14 mai et se termine le 19 septembre. Entre le 15 juillet et 11 août, il y aura bien entendu la trêve olympique. La reprise se fera le 12 août avec la finale de la Commissionner’s Cup. Les playoffs, eux, auront lieu du 23 septembre jusqu’au dernier match de la finale qui pourrait avoir lieu, potentiellement, le 19 octobre.

Pour connaître les horaires des matchs, nous vous conseillons d’utiliser l’App de la WNBA et d’activer l’heure locale. De façon générale, les matchs des samedi et dimanche se jouent parfois en après-midi ce qui nous permet de les suivre en direct et en soirée dans nos contrées. Pour les autres jours de la semaine, les débuts des matchs ont souvent lieu entre 1h et 4h du matin selon que l’équipe soit de la côte Est ou Ouest. Enfin, à part quelques exceptions, le lundi reste le jour de repos de la ligue.

Côté franco-belge

Cette année, nos élans patriotiques seront réfrénés à cause des obligations des joueuses dans leurs équipes nationales respectives. Les joueuses françaises et belges enchainent en effet Eurobasket et Jeux Olympiques.

Marine Johannès (NY Liberty), Julie Allemand (Indiana Fever) et Iliana Rupert (Las Vegas Aces) sont donc toutes les 3 sur la liste des joueuses suspendues pour la saison. Aucune des 3 n’a confirmé ou infirmé sa venue mais des 3, c’est sans doute Iliana Rupert qu’on s’attend le plus à voir rejoindre son équipe des Aces après les Jeux Olympiques.

Emma Meesseman n’est plus sous contrat avec les Mystics actuellement et n’a pas encore pris de décision quant à sa participation ou pas à la saison 2021 de la WNBA.

Nos pronostics

Chaque année, on aime se risquer au jeu des pronostics pour les trophées individuels. C’est souvent très chaotique quand on doit regarder en arrière à la fin de la saison mais on continue quand même.

Flo
  • MVP : Napheesa Collier (Minnesota Lynx)
  • RoY : Charli Collier (Dallas Wings)
  • DPoY : Natasha Howard (New York Liberty)
  • MIP : Katie-Lou Samuelson (Seattle Storm)
  • 6th : Myisha Hines-Allen (Washington Mystics)
  • CoY : James Wade (Chicago Sky)
  • Champion 2021 : Minnesota Lynx
Shaï
  • MVP : Breanna Stewart (Seattle Storm)
  • RoY : Charli Collier (Dallas Wings)
  • DPoY : Jonquel Jones (Connecticut Sun)
  • MIP : Mercedes Russell (Seattle Storm)
  • 6th : Jordin Canada (Seattle Storm)
  • CoY : Bill Laimbeer (Las Vegas Aces)
  • Champion 2021 : Seattle Storm
Liv
  • MVP : Breanna Stewart (Seattle Storm)
  • RoY : Awak Kuier (Dallas Wings)
  • DPoY : Sylvia Fowles (Minnesota Lynx)
  • MIP : Ezi Magbegor (Seattle Storm)
  • 6th : Katie Lou Samuelson (Seattle Storm)
  • CoY : Cheryl Reeve (Minnesota Lynx)
  • Champion 2021 : Las Vegas Aces
Steph
  • MVP : Breanna Stewart (Seattle Storm)
  • RoY : Charli Collier (Dallas Wings)
  • DPoY : Jonquel Jones (Connecticut Sun)
  • MIP : Tiffany Hayes (Atlanta Dream)
  • 6th : Aerial Powers (Minnesota Lynx)
  • CoY : Vickie Johnson (Dallas Wings)
  • Champion 2021 : Las Vegas Aces

Mais encore

Vous reprendrez bien 2 ou 3 infos avant de partir ?

  • Le nombre de joueuses fraichement retraitées intégrées dans les coaching staff n’aura jamais été aussi nombreux que cette année. On compte ainsi : Sugar Rodgers (LV Aces), Seimone Augustus (LA Sparks), Jacki Gemelos (NY Liberty) et LaToya Sanders (Washington Mystics).
  • Les matchs ont lieu dans les salles habituelles des différentes franchises mais souvent, le nombre de supporters acceptés est revu à la baisse.
  • Chaque année on le dit mais ça finira pourtant bien par arriver : profitons encore d’avoir Sue Bird et Diana Taurasi sur les terrains.

Nous vous souhaitons une très bonne saison 2021. N’hésitez pas à la suivre à nos côtés en lisant nos articles, en regardant/écoutant nos podcasts, en jouant à la SSFL et en interagissant avec nous sur les différents réseaux sociaux ainsi que sur notre serveur Discord.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Un commentaire sur

Le guide ultime de la saison WNBA 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !