Playoffs 2021 Demi-finales : Sky/Sun Preview

La régulière a désormais rendu son verdict et le programme des jours à venir est maintenant connu avec l’arrivée des playoffs. Pour un rappel sur le fonctionnement des playoffs en WNBA, jetez un coup d’oeil par ici.

Finis les matchs à élimination directe, place désormais aux demi-finales qui se joueront au meilleur des cinq matchs, entre le Chicago Sky et le Connecticut Sun.

Coup d’oeil en arrière…

Chicago semble décidément très bien dans ces playoffs. Souvent inconstant durant la régulière, c’est leur meilleur visage qui est apparu jusqu’à présent. Au premier tour, Dallas ne représentait sans doute pas un adversaire à la hauteur mais l’opposition au deuxième tour face à Minnesota était d’un tout autre calibre. Le match aura été parfaitement maîtrisé et porteur d’espoir sur les capacités de cette équipe. Chicago a ainsi montré qu’elles étaient capables de sortir le grand jeu. Mais place désormais à un autre type de challenge face à, sans doute, la meilleure équipe de cette saison, le Connecticut Sun.

De l’autre côté, le Sun aura proposé une saison de très haute volée. Quand Jonquel aura été en tenue, le Sun aura été tout bonnement inarrêtable. Jeu collectif, grosse défense, rien n’aura été épargné aux adversaires. Au final une première place de régulière bien méritée et le droit de souffler une semaine avant d’entrer dans ses playoffs. Un repos bien accueilli, surtout quand on connait la propension de Curt Miller à peu faire reposer ses cadres. D’autant plus que, contre toute attente, Alyssa Thomas est déjà revenue aux affaires. Quelques jours supplémentaires ne peuvent que lui permettre de récupérer un peu plus d’assurance en ses capacités. Et que dire de cette équipe si elle peut en plus avoir quelques minutes d’Alyssa Thomas…

Les points à surveiller

La pace :

Depuis plusieurs saisons, Connecticut nous avait habitué à proposer un jeu rapide, basé sur une grosse défense et une reconversion très rapide. Un jeu particulièrement bien articulé autour d’Alyssa Thomas. Celle-ci blessée, Curt Miller a changé son fusil d’épaule et cette saison, le Sun est l’équipe qui joue avec la pace la plus lente de toute la ligue. Chicago en revanche a le 3e rythme le plus rapide de la ligue. Un premier avantage pourra donc être pris par l’équipe qui arrivera à imposer son jeu. Avantage Connecticut qui pourrait toujours revenir à ses premiers amours, surtout si Alyssa Thomas a un temps de jeu intéressant. Mais ne sous-estimons pas pour autant Chicago. Sur le papier, avec une meneuse comme Courtney Vandersloot et une intérieure aussi versatile que Candace Parker, le Sky pourrait avoir également les armes si le jeu se ralentissait demi terrain.

Le banc :

On le sait, Curt Miller n’a pas pour habitude de donner beaucoup de temps de jeu à ses remplaçantes. Par le passé, cela lui a déjà porté préjudice avec des joueuses passablement fatiguées en fin de match ou série. Connecticut est ainsi l’équipe avec le banc le moins prolifique de toute la ligue. Chicago en revanche a un effectif profond et n’hésite pas à en profiter. L’équipe est ainsi dans le top 3 des bancs les plus scoreurs. Au vu du défi que risque de proposer Chicago, surtout si elles arrivent à imposer leur jeu rapide, le Sun sera probablement obligé de reposer par moment ses cadres et responsabiliser certaines joueuses du banc.

La joueuse phare

Côté Sky : Candace Parker

Lors des deux premières rencontres, c’est une Candace Parker plus discrète, au scoring surtout, que l’on a retrouvé. Cela pourra-t-il suffire face à un adversaire du calibre du Sun ? Difficile à dire car son pas de côté aura sans doute été au bénéfice du collectif qui en aura paru grandi. Dans cette rencontre face au Sun, Candace aura un défi principal : répondre défensivement et offensivement à Jonquel Jones qui devrait très souvent jouer dans ses parages. Cette opposition représentera sans doute une des premières matchup à observer dans cette série.

Côté Sun : Jonquel Jones

A force de parler d’elle saison, il faut reconnaître que l’on commence à tomber à court de superlatif pour décrire la saison individuelle et collective de Jonquel. Intraitable au rebond et à l’intérieur en général, elle a en plus ajouté cette saison une dimension créatrice dans son jeu tandis que son adresse de loin reste un calvaire à défendre. Sauf surprise, elle devrait être élue MVP dans les jours qui viennent. Mais un MVP sans bague est toujours un titre qui laisse un petit goût amer. Cette année semble être celle de Jonquel. Il lui faut maintenant rentrer avec fracas dans ces playoffs et ne plus laisser aucun doute.

Le Facteur X

Côté Sky : Kahleah Copper

S’il est une joueuse qui semble en forme depuis ce début de playoffs, c’est bien Kahleah Copper. Omniprésente depuis l’aile, elle offre une activité très intéressante que ce soit au scoring ou au rebond. Dans ce combat qui risque d’être total face au Sun, Kahleah aura probablement pour tâche de rendre la vie difficile à DeWanna Bonner. Cette saison, Kahleah est entrée dans le cercle des joueuses All-Star. On attend donc d’elle qu’elle performe sur la plus haute scène, ce qu’elle a fait lors des 2 premiers tours. A elle désormais de continuer. Une Kahleah Copper en méforme pourrait représenter un écueil trop difficile à surmonter pour le Sky dans cette série.

Côté Sun : Briann January

On parle beaucoup du secteur intérieur et des ailes versatiles du Sky mais il ne faudrait pas oublier que toute attaque de Chicago démarrera toujours des mains de Courtney Vandersloot. Entre Sloot, Allie ou Diamond DeShields, le secteur arrière de Chicago possède un potentiel offensif certain. Pour contrecarrer ces plans, Curt Miller pourra s’appuyer sur la meilleure arrière défenseure de la ligue en la personne de Briann January. On sait l’arrière capable d’éteindre n’importe qui. Aidée de Jasmine Thomas, s’occuper du backcourt de Chicago sera un défi à la hauteur de leur capacité.

Pronostics de l’équipe

Stéphanie

Le Sun donne l’impression de rouler sur tout le monde. Pour le Sky, la saison a été plus laborieuse. Je ne veux pas avoir l’air de manquer de fantaisie mais je vois plutôt Connecticut l’emporter. Je dirais 3-1 car le Sky est capable de hausser son niveau de jeu mais pas suffisant, je pense, pour contrer le Sun en mission cette saison.

Shaï

Le Sun est à mes yeux une implacable machine qu’il va être très difficile de stopper, comme on a pu le voir en saison régulière. Les jambes seront fraîches et il n’y a aucune blessure à l’horizon pour les filles de Curt Miller. L’adversaire est valeureux, mais lorsque Briann January et Jasmine Thomas auront harcelé les Vanderquigs jusqu’à les dégouter du basket et que Jonquel Jones aura semé la désolation dans les rangs du Sky, le score pourrait bien être de 3-0 pour Connecticut. 🧹

Florian

Que le Sun semble fort cette année ! Sur le papier, je ne vois pas le Sky pouvoir vraiment gêner Connecticut. Je dois pourtant avouer que Chicago m’a très positivement surpris lors des deux premiers tours et cela pourrait me pousser à revoir mon jugement. Mais je vais tout de même dire 3-1 Sun. Jonquel semble en mission. DeWanna s’est mise à la défense. Si en plus Alyssa Thomas en venait à avoir des minutes… J’ai l’impression que c’est l’année du Sun et le premier chapitre s’écrit maintenant.


D’accord avec nous ? Rendez-vous sur les réseaux pour en discuter et ce mardi pour voir si nos prédictions se révéleront bonnes.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !