Victoire collective du Liberty face à des Sparks privées de rebonds

73
-
76

Los Angeles Erica Wheeler 20pts 10ast • Kristi Toliver 15pts 4rbs
New York Rebecca Allen 19pts 6rbs 3blk • Sami Whitcomb 17pts 9rbs

Côté Est, côte Ouest : si géographiquement, les Sparks et le Liberty sont assez éloignés, les 2 franchises ne le sont pas tant que ça dans les faits. Le bilan, déjà : Los Angeles compte 1 petit match en moins que New York et donc 1 victoire seulement les sépare. Autre point commun, les blessures. Les soeurs Ogwumike sont indisponibles depuis plusieurs matchs alors qu’à New York, c’est Natasha Howard qui est sur la touche tandis que Sabrina Ionescu joue sur une cheville. Bref, il est bien difficile de faire un pronostic sur ce type de match. Ca tombe bien, personne ne vous l’a demandé 🤗

J’aimerais vous parler des 5 premières minutes du match mais elles ont disparu dans une faille spatio-temporelle. Le match est donc apparu sur le League Pass avec un score de 9 à 6 pour New York et 5 minutes à jouer. Du côté de Los Angeles, Erica Wheeler fait un début de match plus que réussi et permet aux Sparks de rester au contact d’un Liberty emmené par une Sami Whitcomb des grands jours. Après 10 minutes de jeu, c’est 18-21.

Le second quart-temps voit 2 joueuses émerger du match : Nia Coffey pour les Sparks et Rebecca Allen pour le Liberty. C’est pourtant toujours New York qui mène la danse. Les 2 équipes souffrent d’un secteur intérieur plus que clairsemé et à ce petit jeu, c’est Kylee Shook qui prend le dessus sur une Amanda Zahui B gênée par des fautes offensives qu’on lui siffle sans vergogne. Le Liberty prend plus de rebonds et s’offre ainsi de nombreux points dits “de la seconde chance”. A la mi-temps, les visiteuses sont devant avec 8 points d’avance : 36 à 44.

Encore franchement dominées dans le début du 3ème quart-temps, les filles de Derek Fisher arrivent à ramener leur équipe dans la partie grâce à un run 9-0, profitant d’un peu plus de maladresse de la part de New York mais aussi de nombreuses pertes de balle. Kristi Toliver n’est évidemment pas la dernière à en profiter et à la fin du 3ème quart-temps, c’est l’égalité parfaite : 58 à 58. Il faut chaud à Los Angeles et la température vient encore de grimper.

Los Angeles démarre même mieux le 4ème quart-temps que New York mais la sauveuse de Big Apple n’est pas celle qu’on croit : c’est bien Kylee Shook qui enchaine tir primé et le petit panier dans la raquette pour éteindre le coup de chaud des Sparks. Malgré cela, à 4 minutes du terme, Los Angeles mène encore de 4 points. Sabrina Ionescu et Sami Whitcomb remettent New York devant d’un petit point. Ce petit point va se balader d’une équipe à une autre pendant presque toute la fin du match. 14 changements de leader et 9 égalités, Hitchcock (le réalisateur, pas le coéquipier de Scully) n’aurait pas fait mieux. C’est finalement Rebecca Allen qui scellera le sort de Los Angeles depuis la ligne des lancers francs puis en contrant un shoot à 3 points de Wheeler : 73-76, score final.

C’est donc une victoire collective que s’offre New York. A l’exception de l’omniprésence de Betnijah Laney – y compris dans la colonne perte de balles pour ce coup-ci, 3 autres joueuses présentent des statistiques en double figure. New York est finalement bien là où on l’attendait cette saison : une équipe avec de l’avenir mais aussi une marge de progression encore visible, en témoignent les 29 pertes de balle ce soir.

On ne va pas enterrer trop vite les Sparks qui doivent composer sans leur leader, Nneka Ogwumike, depuis plusieurs matchs déjà. C’est peu de dire que son absence se fait ressentir dans la raquette et dans un soir comme celui-ci où Amanda Zahui B est à côté de ses baskets, ça fait très mal. On se réjouira par contre de la bonne acclimatation d’Erica Wheeler qui enchaine les bonnes performances depuis plusieurs rencontres. Mais très clairement, sans Nneka, difficile d’imaginer les Sparks en playoffs malgré tout le courage et l’envie démontrées par cette équipe cette nuit.

Voir les moments forts du match

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !