Alyssa Thomas out pour la saison, un énorme crève-coeur

Voilà quelques jours que l’on avait accepté l’évidence. Ce n’est pas pour ça que l’officialisation de la nouvelle fait moins mal aujourd’hui. Après une semaine de silence radio et un rapatriement aux Etats-Unis express depuis Prague, le Connecticut Sun a confirmé qu’Alyssa Thomas avait été opérée d’une rupture du tendon d’Achille. Le communiqué, très bref, n’indique aucune date prévisionnelle de retour. Et pour cause…

On l’a souvent répété pour Breanna Stewart, cette blessure est considérée comme la “pire” dans le monde du basket. Celle dont il est en tout cas le plus dur de revenir à un niveau digne de ce nom et qui a précipité un paquet de fins de carrière. Autant le dire tout de suite, on ne verra pas “AT” de toute la saison 2021 et c’est un crève-cœur tant sa popularité était en train de grandir auprès des fans. “Stewie” a défié les probabilités et a glané un titre de MVP des Finales 2020 avec Seattle. La donne semble malheureusement un peu différente pour Alyssa Thomas.

Au niveau du mental, aucune inquiétude. “AT” est une extraterrestre sur ce plan-là et elle l’a montré à plusieurs reprises depuis le début de sa carrière. Qui n’a pas halluciné en la voyant débarquer en tenue contre Las Vegas, 48 heures après s’être fracassé une épaule déjà meurtrie depuis des années et réaliser un match culte ? Sur le plan physique, c’est une autre histoire. Si la star du Sun excelle en WNBA, c’est avant tout grâce à un coffre et une explosivité hors du commun. Surnommée “The Engine” pour son endurance et son intensité surnaturelles, l’ancienne joueuse de Maryland ne pourra sans doute pas retrouver toutes ces qualités-là en un claquement de doigts au vu de la nature du mal.

On ne va pas se mentir. Si vous avez l’habitude de nous lire ou de nous écouter, vous savez que cette nouvelle est un rude coup au moral. Si chez Swish Swish on a envie que toutes les joueuses de la planète réussissent et soient reconnues (et rémunérées !) à leur juste valeur, on a évidemment nos petites préférences. Alyssa Thomas, qui avait été d’une disponibilité et d’une sympathie incroyables lors de notre interview avec elle un soir d’Euroleague en Belgique, fait partie de ces joueuses que l’on soutient un peut-être un peu plus que les autres… La voir serrer les dents et batailler magnifiquement malgré les galères de Connecticut en début de saison, puis réussir ce tour de force en playoffs jusqu’en demi-finales, avait parfaitement accompagné ce coup de coeur que l’on avait eu pour elle.

Le timing est horrible, qui plus est. Alyssa allait devenir free agent et être en mesure de tirer profit de ses prouesses sur le terrain avec un contrat max, au Sun ou ailleurs. Cette saison devait aussi être celle où Connecticut allait avoir son armada au complet, particulièrement le trio de feu Alyssa Thomas-Jonquel Jones-DeWanna Bonner.

Curt Miller, qui vient d’être prolongé jusqu’en 2025, va avoir du pain sur la planche dans les prochaines semaines. On va évidemment surveiller ce que décidera la franchise au sujet d’Alyssa Thomas d’ici à l’ouverture officielle de la free agency. Le Sun restera-t-il agressif sur le marché et ambitieux ou montrera-t-il sa confiance à “AT”, composante essentielle de la culture de cette équipe ?

Quoi qu’il advienne, on attend qu’une seule chose. Qu’Alyssa Thomas revienne dans un an, comme si de rien n’était, et reprenne son ascension vers les sommets de la WNBA.

Force à toi, “AT” !

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !