Avec 18 passes sur un match, Courtney Vandersloot entre dans la légende de la WNBA !

100
-
77

Chicago : Courtney Vandersloot 13pts, 18pds • Gabby Williams 21pts • Kahleah Copper 21pts, 7 rbds

Indiana : Teaira McCowan 15pts, 11rbds, 2 ctres • Julie Allemand 4pts, 10 pds • Candice Dupree 14pts, 6rbds, 2stls

“Je ne veux plus qu’une autre équipe surnomme sa meneuse la Point God, parce que c’est nous qui l’avons”. Gabby Williams a bien résumé le moment d’histoire qui s’est déroulé sous nos yeux cette nuit, lors du match entre le Chicago Sky et Indiana Fever. On savait que Courtney Vandersloot avait le record all-time de passes décisives dans les mains. Pas forcément qu’elle l’exploserait un soir de saison régulière, lors d’une démonstration face à Indiana.

Chicago s’est promené et Vandersloot a cimenté sa place parmi les plus grandes joueuses de tous les temps en WNBA. Avec 18 passes décisives, la joueuse de 31 ans a dépassé une autre légende, Ticha Penicheiro., qui détenait le record jusque-là avec 16 assists depuis 1999. La symbolique est belle, puisque c’est en délivrant deux caviars à Allie Quigley, presque coup sur coup, à 3 points que “Sloot” a brisé, puis amélioré, la marque de la meneuse portugaise. Le power couple de la ligue s’est assuré un souvenir impérissable.

“Que la 17e passe ait été pour Allie, c’est la cerise sur le gâteau. C’est quelque chose de vraiment spécial et je sais qu’elle est heureuse pour moi. Elle voulait faire ça pour moi. On peut toujours compter sur elle pour marquer des paniers en fin de match.

Je pensais que ce record était intouchable. Ticha a placé la barre très, très haut. Je ne pense pas que quelqu’un approchera ce record très souvent. Mes coéquipières ont marqué sur mes passes et elles étaient aussi heureuses que moi. Du coup, ça a été un moment vraiment agréable pour moi”, a expliqué Vandersloot devant la presse après le match.

https://twitter.com/TichaPenicheiro/status/1300585686735753217?s=20

Pour en revenir au match en lui-même, il n’y en a pas vraiment eu. Le Sky avait besoin de l’emporter après deux défaites de suite et pour répondre à la série de victoires du Mercury. C’est chose faite, malgré les efforts, là aussi à la passe, de Julie Allemand. La Belge n’a pas pu faire grand chose pour priver Courtney Vandersloot de son grand soir, mais elle a tout de même délivré 10 assists à ses camarades avec 5 rebonds et 4 points.

La différence cette nuit s’est avant tout joué au niveau de l’efficacité offensive (54.3% pour le Sky, 38.9% pour le Fever) et Chicago a parfaitement réussi à impliquer tout le monde. Gabby Williams (21 pts), Kahleah Copper (21 pts), Allie Quigley (19pts) ou Ruthy Hebard (12 pts, 11 rbds) ont toutes profité des habituels errements défensifs d’Indiana.

Le Fever enregistre sa 4e défaite consécutive et pointe à la 9e place, à une victoire derrière Dallas à 6 matchs de la fin. Pour croire aux playoffs, mieux vaudra éviter que les stars des prochains adversaires aient le loisir de battre des records all-time à chaque fois…

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !