Entrée en matière réussie pour les Bleues : les Françaises ont fait plier l’Espagne

Après plus d’un an de séparation, où les matchs joués à huis clos s’étaient peu à peu imposés comme la norme, les Bleues ont offert hier soir un magnifique cadeau à leurs supporters venus les retrouver à Toulouse, puisqu’elles se sont imposées face à l’Espagne lors du premier des deux matchs amicaux prévus au cours de ce week-end prolongé.

Bien que privées de Sandrine Gruda et Gabby Williams — toutes deux arrivées en décalé par rapport au reste du groupe —, les filles de Valérie Garnier n’ont pas tremblé, et ont gardé la main sur le match tout au long de la rencontre, pour finalement remporter ce premier test face à leurs rivales sur un score de 66 à 57.

https://twitter.com/FRABasketball/status/1396518131187732480?s=20

Après un début de match compliqué pour les deux équipes, visiblement en panne d’adresse, l’équipe de France, emmenée par l’énergique Olivia Epoupa, auteure de huit interceptions sur la rencontre, a imprimé son rythme sur le match. Plusieurs performances sont à saluer : si elle a été relativement discrète au cours des trois derniers quarts-temps, Marine Johannès a néanmoins donné une belle impulsion à l’équipe de France avec ses cinq points (son total sur le match) marqués au cours du premier quart-temps. En plus des dix points d’Endy Miyem et des huit unités ajoutées au compteur par Héléna Ciak, on retiendra surtout la belle performance d’Alexia Chartereau, meilleure marqueuse côté français, qui a compilé quinze points et 4 rebonds.

De l’autre côté du terrain, il faut dire que l’équipe d’Espagne n’avait pas tout à fait le visage de ses plus grands jours. La perte de trois joueuses, qui plus est quand elles appartiennent au cinq majeur, est forcémment dommageable pour une équipe aux ambitions de celle de Lucas Mondelo. Les Espagnoles ont toutefois pu compter sur leur pilier principal, puisqu’avec ses seize points et cinq rebonds, Alba Torrens a un temps laissé croire qu’elle serait en mesure d’inverser la dynamique de la rencontre grâce à son adresse insolente à trois points (3/4 derrière la ligne).

La Roja aura l’occasion d’essayer de prendre sa revanche cet après-midi à 16h05 pour la seconde confrontation entre les deux équipes. Les deux formations ont encore de nombreux atouts à faire valoir, et il est sûr que l’envie de repartir avec la victoire sera présente des deux côtés du terrain. Si, côté français, on aura sans doute l’occasion d’assister à la première en bleu de Gabby Williams, ainsi qu’au retour de Sandrine Gruda, il ne faut pas oublier que les Espagnoles pourront quant à elles possiblement compter sur l’apport de plusieurs joueuses (Romero, Gil, Condé, Flores) prometteuses — qui, pour certaines, ont participé aux dernières épopées européennes — n’ayant pas pris part à la rencontre d’hier.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !