New York domine Dallas, Betnijah Laney impressionne encore

88
-
81

New York Betnijah Laney 26pts • Sabrina Ionescu 15pts 9rbds 3pds • Natasha Howard 17pts 6rbds
Dallas  Arike Ogunbowale 24pts • Marina Mabrey 21pts 7rbds 5pds • Kayla Thornton 12pts 11rbds

Le calendrier éreintant de ce début de saison et la variété des adversaires n’empêchent pas New York de rayonner. Le constat vaut aussi, et surtout, pour Betnijah Laney, encore phénoménale lundi contre Dallas. Le Liberty a remporté son 5e match depuis la reprise, en back to back s’il vous plaît, avec une nouvelle performance marquante de la MIP en titre au scoring (26 points à 9/15) et la preuve que ce groupe, même s’il est loin d’être infaillible, est extrêmement prometteur.

Il y a eu des hauts et des bas pour New York dans ce match. On a pu voir des trous d’air qui ont permis à Dallas de mener la danse en première mi-temps, des pertes de balle en pagaille et des choix qui ont mis à rude épreuve les nerfs de Walt Hopkins. Le fait que le Liberty arrive à gagner en ayant une telle marge de progression sur l’utilisation du ballon et la défense est une preuve de la qualité du travail effectué du côté de Brooklyn. Evidemment, il est bien pratique d’avoir dans son équipe des joueuses comme Betnijah Laney ou Sabrina Ionescu (15 points, 9 rebonds et 3 passes), capables de rentrer de gros tirs quand l’adversaire met la pression. Les deux fers de lance de NYC l’ont fait lundi, pour répondre aux coups de chaud de Marina Mabrey (21 points, 7 rebonds et 5 passes) notamment.

Pour Laney, il s’agit du 6e match consécutif à au moins 20 points, ce que seules 5 autres joueuses ont réussi dans l’histoire de la WNBA sur un début de saison. Les noms donnent tous le vertige : Cynthia Cooper (9 de suite), Sheryl Swoopes (8), Lauren Jackson (8), Elena Delle Donne (7) et Cappie Pondexter (6). Betnijah Laney n’est bien sûr pas encore au niveau de ces monstres sacrés, mais elle continue de monter en puissance et de donner un aspect encore plus dramatique à la décision du Fever de la couper sans ménagement lors de l’intersaison 2020. La n°44 du Liberty est en mission et bien malin qui peut dire où elle s’arrêtera. A l’heure actuelle, la placer dans les candidates au titre de MVP n’a rien d’un scandale. On est d’ailleurs vraiment ravi d’avoir pu avoir Betnijah en interview avant que la saison ne débute et si vous la relisez aujourd’hui, vous verrez que sa confiance en la réussite du projet était déjà palpable.

Pour ses débuts au Barclays Center, Natasha Howard a malheureusement dû quitter ses camarades plus tôt que prévu après un choc au genou et une possible hyperextension en deuxième mi-temps. La triple championne WNBA a malheureusement fini sur le banc avec une poche de glace sur l’articulation. Avant ça, malgré un petit manque de repères assez clair, l’intérieure All-Star était parvenue à inscrire 17 points.

Au rayon des satisfactions pour New York dans cette rencontre, impossible de ne pas citer DiDi Richards. Il y a quelques jours, elle expliquait que sa plus grosse difficulté à l’heure actuelle était de réussir à se montrer utile en attaque, elle la spécialiste défensive. La rookie de Baylor apprend vite. Aucune autre joueuse du Liberty n’a délivré autant de passes décisives qu’elle sur cette partie (5 assists) et elle a montré de l’aplomb offensivement, sans se départir de son goût pour le vol de ballon et les plongeons rodmanesques pour récupérer la gonfle. Ses efforts et ceux plus globaux de l’équipe en 2e mi-temps ont notamment permis de faire un peu dérailler Arike Ogunbowale, auteure de 24 points, mais aussi d’un vilain 6/20.

New York va pouvoir souffler un peu après cette entame exaltante, qui a vu Sabrina Ionescu être élue meilleure joueuse de la semaine à l’Est et Betnijah Laney se positionner comme la meilleure recrue de l’intersaison en WNBA. Pourvu que ça dure !

Voir les moments forts du match

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !