Courtney Vandersloot et le Sky étaient trop forts pour Indiana

76
-
87

Indiana Julie Allemand 12pts, 7pds, 5rbds • Candice Dupree 18pts, 4rbds, 2stls • Natalie Achonwa 15pts
Chicago Courtney Vandersloot 23pts, 9pds • Kahleah Copper 26pts, 7rbds, 2stls • Allie Quigley 15pts

Enchaîner les victoires est ce qu’il y a de plus difficile pour Indiana cette saison. Malheureusement pour Julie Allemand et ses coéquipières, elles ont à nouveau échoué dans leur tentative de remporter deux matchs de suite, 48 heures après avoir pourtant choqué le Seattle Storm et laissé entrevoir une fin de saison probante. Il faut dire qu’en face, il y avait un gros morceau et l’une des équipes les plus en forme du moment : Chicago.

Le Sky a remporté une quatrième rencontre de suite grâce à un démarrage canon et la présence de deux joueuses que l’on risque de retrouver dans les récompenses individuelles de fin de saison : Courtney Vandersloot et Kahleah Copper. On connaît la force de frappe offensive du groupe de James Wade et on a pu la voir à l’oeuvre d’emblée. Les difficultés défensives du Fever, mises en sommeil le temps d’un exploit contre Seattle, se sont réveillées ce week-end. Après un quart-temps, Indiana avait déjà 15 points de retard (27-12) et l’obligation de courir après le score. La faute, en partie, à Vandersloot.

La meneuse du Sky a d’abord profité des excellents écrans de ses coéquipières pour rayonner à la finition, puis a renfilé son costume de distributrice de caviar en deuxième mi-temps lorsque ses adversaires se sont enfin mises à attaquer les écrans en question. Résultat : une copie à 23 points (sa meilleure perf de la saison en la matière) et 9 passes (un poil au-dessus de sa moyenne), qui confirme sa montée en puissance claire et nette dans la course au titre de MVP jusqu’ici résumée à un duel à distance – puis en live samedi – entre Breanna Stewart et A’ja Wilson. “Sloot” est dans la forme de sa vie et incarne presque encore plus que les deux favorites le côté “valuable” que l’on oublie parfois dans la définition du trophée. Courtney Vandersloot est non seulement cruciale et productive, mais elle n’oublie pas non plus de faire le spectacle. Impossible de ne pas apprécier les passes aveugles qu’elle distille tous les soirs et sa vision du jeu globale.

Pour épauler la 5e passeuse la plus prolifique de l’histoire de la WNBA, le Sky a donc pu compter sur Kahleah Copper, comme pratiquement tous les soirs depuis le début de la saison. L’éphémère joueuse des Mystics est une tornade qui parvient enfin à s’exprimer pleinement cette année et frappe très fort à la porte de la succession de Leilani Mitchell pour le titre de MIP. Cette nuit, Copper a de nouveau mitraillé l’opposition et offert une activité absolument essentielle à son équipe. Ses 26 points (à 10/19), 7 rebonds, 2 interceptions et 1 contre, dans son style fluide et acrobatique, ont enterré les espoirs d’Indiana.

L’absence d’Azura Stevens avait obligé James Wade à revoir ses plans, mais c’est justement la profondeur de cette équipe qui fait aussi sa force. Gabby Williams a intégré le cinq de départ au pied levé et a réussi un match défensif de haut niveau (4 interceptions notamment). Wade n’a pu utiliser que trois remplaçantes, Diamond DeShields étant elle aussi contrainte de déclarer forfait après sa lourde chute du match précédent.

Et Indiana dans tout ça ?

Le Fever aussi n’avait pas toutes ses forces vives à disposition. Sauf qu’on l’a un peu plus senti que pour Chicago. Parmi les points positifs, vous vous doutiez bien qu’on ne manquerait pas de citer Julie Allemand. La Belge a rendu une bonne copie avec 12 points, 7 passes et 5 rebonds, mais a aussi et surtout orchestré le seul run au cours duquel Indiana est revenu à 10 points dans le 4e quart-temps. Marianne Stanley n’a tout simplement pas fait sortir Allemand de toute la rencontre, tant il est compliqué pour Indiana de construire quoi que ce soit de cohérent lorsqu’elle n’est pas en jeu à l’heure actuelle.

https://twitter.com/IndianaFever/status/1297303665225732097?s=20

Pour le reste, Kennedy Burke n’a pas retrouvé le feu sacré de sa dernière sortie, Teaira McCowan (6 points, 2 rebonds) a passé l’une de ces soirées erratiques au cours desquelles on se dit qu’il y a encore énormément de travail avant qu’elle ne soit une joueuse fiable en WNBA, et Kelsey Mitchell n’a pas réussi à régler la mire (2/9 à 3 points). A contrario, Natalie Achonwa a été très intéressante en sortie de banc (15 points à 6/6).

Le Fever repasse 9e, à bilan égal avec Dallas, et n’a plus que 9 matchs pour tenter de lancer une série significative de victoires pour accrocher les playoffs. Chicago carbure très bien malgré les pépins physiques et devrait pouvoir continuer sur cette dynamique lundi face à New York.

Voir les moments forts du match

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !