Stewie réveille Seattle, les Aces se payent leur rival et Sylvia Fowles est une machine

Las Vegas Aces 90-83 Chicago Sky

Un match entre les Aces et le Sky, même lorsque l’une des équipes est décimée, ça reste un rendez-vous incontournable depuis 2019. Et pour le coup, l’équipe décimée en question s’est arrangée pour créer la surprise ! Privées de Liz Cambage (Covid) et Dearica Hamby (cheville), les Aces ont fait respecter leur statut et ont fait mordre la poussière au Sky.

Candace Parker n’était pas là il y a deux ans lorsque le shoot miraculeux de Hamby a propulsé Las Vegas au tour suivant contre une équipe de Chicago qui rêve toujours d’une revanche en playoffs. Du coup, pas de traumatisme pour CP3, qui a été la seule à vraiment être à la hauteur de l’affiche côté Sky. Les Aces ont frappé fort d’entrée avec un 31-14 dans le premier quart-temps qui a donné le ton de la rencontre. Le trio composé d’A’ja Wilson, Riquna Williams et Kelsey Plum (toutes les trois à 21 points) a fait souffrir le martyr au Sky en défense.

Malgré un gros retard à l’allumage, les filles de James Wade se sont battues et ont progressivement refait leur retard, dans le sillage d’une Candace Parker inarrêtable (30 points, 14 rebonds à 4/5 à 3 points). A 7 minutes de la fin, un tir extérieur de Stefanie Dolson a même donné à Chicago son premier avantage du match, mais la team de Windy City s’est endormie sur ses lauriers. La bande à Bill Laimbeer a fait le dos rond et placé une nouvelle accélération pour un run décisif (19-10) jusqu’à la victoire.

Avec 10 rebonds et 3 contres en plus de ses 21 points, A’ja Wilson a signé son 5e double-double en 7 matches, pour s’assurer que la série de trois victoires de rang des Aces et leur deuxième place n’étaient pas en péril. On peut aussi noter l’impact de Kiah Stokes, titulaire dans la raquette, qui a capté 13 rebonds et a fini avec le meilleur différentiel +/- du match (+15).

Seattle Storm 85-75 New York Liberty

Perdre trois matchs de suite, c’est une anomalie pour Breanna Stewart. La MVP des Finales et star du Seattle Storm s’est arrangée pour que cette mauvaise série ne se poursuive pas. Alors que le Storm était en difficulté contre une vaillante équipe de New York portée par Sabrina Ionescu (20 pts, 7 asts) pendant trois quart-temps, “Stewie” a frappé. Utilisée comme pivot par Noelle Quinn pendant la majeure partie de la deuxième mi-temps, Stewart a inscrit 21 de ses 33 points en deuxième mi-temps, auxquels elle a ajouté 8 rebonds et 5 passes pour démoraliser le Liberty qui menait encore en milieu de 4e quart-temps.

Les efforts de Rebecca Allen (17 pts) et la bonne défense de DiDi Richards n’ont pas suffi. Peut-être aurait-il fallu un match plus traditionnel de Betnijah Laney, bloquée à 3 points et qui a égalé son record de pertes de balle avec… 9 turnovers.

La clé a aussi été la bonne formule trouvée en cours de route par Noelle Quinn pour perturber Sabrina Ionescu, excellente en première mi-temps, en demandant à ses arrières de switcher sur elle pour lui mettre davantage de pression.

C’est la 6e défaite de suite pour New York, qui continue de voir les playoffs s’éloigner, même si une bonne série dans le sprint final peut encore inverser cette tendance.

Minnesota Lynx 66-57 Los Angeles Sparks

Les Lynx ont décidé de faire contre mauvaise fortune bon coeur, en dominant leur rival pas très fringant des Los Angeles Sparks. Peu avant le coup d’envoi, Cheryl Reeve avait appris qu’elle devrait se passer de Damiris Dantas jusqu’à la fin de la saison à cause d’une fracture au pied. C’est problématique, bien évidemment, mais Minnesota a une intérieure qui prend des rebonds et défend pour deux.

Sylvia Fowles, pourtant gênée à l’épaule, a encore été cruciale pour les Lynx dans une partie qui ne restera pas dans les annales en termes de spectacle. Fowles (15 points, 17 rebonds), Kayla McBride (17 pts) et Aerial Powers (13 pts) ont fait le job offensivement pour réveiller leur équipe, engluée dans un match piège. Les Sparks du tandem Nneka Ogwumike (16 pts, 10 rbds, 4 stls) – Erica Wheeler (16 pts, 7 asts) n’ont craqué que dans le dernier quart-temps. Minny a sorti le cadenas et L.A. n’a jamais trouvé la solution pour scorer plus que… 4 points.

L’essentiel est donc là pour Minnesota, qui est sur une série de 4 victoires de rang et peut encore décemment espérer doubler Seattle au 3e rang. Pour les Sparks, c’est la 5e défaite de suite, ce qui fait les affaires de Dallas (voir ci-dessous), mais aussi de Washington, 8e sans avoir eu à jouer.

Dallas Wings 72-68 Atlanta Dream

Qu’elle est pénible cette fin de saison pour Atlanta… Le Dream a perdu cette nuit son 11e match consécutif, à nouveau en ayant cru tenir le bon bout. Sauf qu’en face, Dallas est en mission pour se qualifier pour les playoffs – grâce à cette victoire c’est très bien parti – et compte dans ses rangs Arike Ogunbowale. Lorsqu’il a fallu porter l’estocade et priver le Dream de la victoire, qui d’autre que l’arrière All-Star pour obtenir et marquer deux lancers dans les derniers instants et verrouiller la victoire. La meilleure joueuse texane du match est néanmoins Allisha Gray, dont le soucis lié à sa commotion cérébrale de l’autre jour sont complètement oubliés. La championne olympique de 3×3 avec Team USA a signé son premier double-double de la saison avec 19 points et 10 rebonds.

Les 25 points et 7 passes de Courtney Williams et le double-double de Monique Billings ( 15 pts, 11 rbds) n’ont pas permis à Atlanta de stopper ce tourbillon de défaites. Dallas, qui n’a shooté qu’à 36%, compte deux matchs de moins que le 9e, New York, et devra complètement se louper sur cette fin de saison pour ne pas au moins accrocher la 8e place.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !