Le Sun survit, Alyssa Thomas signe le premier triple-double de l’histoire des Finales

La saison n’est pas terminée ! Le Connecticut Sun n’a pas dit son dernier mot et c’est tant mieux pour l’intérêt de ces Finales. Quelque chose a changé pour le Sun dans ce game 3. La sortie du maillot bleu, des cheveux raccourcis pour DeWanna Bonner, l’air de la Mohegan Sun Arena… Mais aussi et surtout de très bonnes adaptations de la part de Curt Miller, pour lequel ses joueuses sont parties à la guerre pour ne pas quitter les Finales sur un sweep humiliant. Ce n’est qu’un match, mais cette large victoire (105-76) a clairement boosté le moral des troupes.

La recette proposée par Miller a été appliquée à merveille par son groupe :

  • Chelsea Gray (11 points, 0 en deuxième mi-temps) a été neutralisée pendant une grosse partie du match grâce aux efforts de DeWanna Bonner et aux prises à deux, preuve qu’elle est bien la métronome des Aces depuis la fin de la saison régulière. Le Sun peut survivre à des perfs offensives d’A’ja Wilson (19 pts), Kelsey Plum (17 pts) ou Jackie Young (22 pts), pas à celles de Gray.
  • Le Sun a pilonné la raquette, mais de manière efficace et plus pertinente que sur les games 1 et 2. Le secteur intérieur de Connecticut a roulé sur celui de Vegas avec un violent 64-26 sur les points marqués dans la raquette et 15 rebonds de plus pris sur l’entièreté du match.
  • En attaque, tout s’est passé comme dans un rêve après plusieurs bouillies en la matière pour Connecticut. Le ballon a bien circulé, le Sun a shooté à 55.8% au global et 53.3% à 3 points et Jonquel Jones a été alimentée comme il se doit près du cercle (20 points en 25 minutes)
  • Connecticut a enfin montré une capacité à créer et à combiner, avec 32 passes décisives (9 pour Natisha Hiedeman, 11 pour Alyssa Thomas).

Dernier point, et pas des moindres, le Sun compte Alyssa Thomas dans ses rangs et c’est toujours une incroyable bénédiction, surtout après ce qu’elle a traversé en 2021. La volonté et la détermination de “AT” ont encore plus transpiré que d’habitude dans ce game 3. Elle a tout simplement été gigantesque. Jamais une joueuse n’avait réalisé de triple-double dans un match des Finales WNBA. “The Engine” l’a accompli en tout début de 4e quart-temps, avant de céder sa place dans le garbage time. Alyssa Thomas a ainsi compilé 16 points, 15 rebonds, 11 passes et 2 contres, tractant le Sun sur ses épaules, même lorsque les Aces ont réduit l’écart sur les deuxièmes et troisièmes quart-temps.

“Alyssa Thomas est une bête. Elle est tellement dure. J’ai été voir l’UFC (Ultimate Fighting Championship, en MMA) l’autre soir et je ne voudrais pas me retrouver dans la cage face à elle”, a salué Becky Hammon après la rencontre.

On attend la réaction de Becky Hammon, qui fera sans doute tout pour s’assurer que le Sun ne shoote pas en 55-53-84 ce weekend, que Chelsea Gray retrouve son influence sur le jeu et son insolente réussite et que ses joueuses entrent nettement mieux dans le match (34-19 dans le premier QT !).

Sans quoi, cette série qui semblait parfaitement sous contrôle pour les Aces jusque-là, pourrait prendre un virage inattendu. Rendez-vous dimanche à 22 heures, heure française, soit pour le sacre de Las Vegas, soit pour la promesse d’un game 5 !

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !