Team USA envoie une équipe de feu à Tokyo pour la der de Sue Bird et Diana Taurasi

On a beau être amoureux de nos équipes de Belgique et de France, on sait très bien que nos deux pays vont aux Jeux Olympiques pour décrocher au mieux une médaille d’argent. L’écart de niveau entre les Etats-Unis et le reste du monde est un peu moins abyssal qu’il y a quelques années, mais il faudrait que Team USA soit sacrément dépeuplée pour qu’un upset soit possible, un peu comme chez les garçons en 2019 au Mondial. Ce ne sera pas encore pour cette année !

USA Basketball a dévoilé la composition du groupe que coachera Dawn Staley à Tokyo, notamment contre l’équipe de France, le Japon et le Nigeria dans le groupe B (les Cats sont dans le groupe C avec l’Australie, la Chine et Porto-Rico). Autant le dire tout de suite, l’équipe fait mal à la tête, avec un joli mélange entre légendes venues disputer leurs derniers JO, stars incontournables dans la force de l’âge et futurs visages de la WNBA.

Du côté de nos ancêtres bien aimées, ce tournoi sera l’occasion de voir une dernière fois (sauf surprise, qui sait…) Sue Bird et Diana Taurasi aux Jeux Olympiques. Les deux amies ont 40 et 39 ans. Même si elles ont encore largement le niveau en WNBA, il est probable qu’elles laissent leur place en 2024 à Paris. Parmi celles que l’on pourrait ne plus revoir par la suite, citons aussi Sylvia Fowles et Tina Charles, toutes les deux magnifiques depuis le début de saison en W, Charles étant même nettement en tête du classement des scoreuses.

Vous vous doutiez bien que les partenaires de Sue Bird à Seattle voudraient participer à la fête et compléter leur palmarès ensemble. Breanna Stewart, MVP des Finales en titre et Jewell Loyd, qui a passé un cap ces derniers mois, seront de l’aventure. Parmi les joueuses qui approchent ou ont validé la trentaine, Skylar Diggins-Smith, Brittney Griner et Chelsea Gray ont été convoquées par Dawn Staley.

Pour la génération suivante, la MVP sortante A’ja Wilson, Napheesa Collier et Ariel Atkins (la joueuse la moins connue du grand public mais une des plus polyvalentes de la ligue) serviront de figures de proue.

https://twitter.com/usabasketball/status/1406990331795496968?s=20

Pour la compétitivité du tournoi, on repassera sans doute, mais ne boudons pas notre plaisir devant la chance de voir toutes ces joueuses réunies sous le même maillot l’espace de quelques jours.

Du côté des absentes, la fanbase des Los Angeles Sparks est assez amère de la non-sélection de Nneka Ogwumike, seule MVP de l’histoire à n’avoir jamais participé à des Jeux Olympiques. La présidente du syndicat des joueuses est actuellement blessée, ce qui peut en partie expliquer cette absence, mais les tweets de ses soeurs montrent que le choix de Dawn Staley n’est pas du goût de l’intéressée. Quant à Candace Parker, ses relations avec Team USA ne sont pas idylliques depuis plusieurs années déjà et il était peu probable qu’elle soit de l’aventure.

Par rapport au groupe présent à Rio en 2016, les seules absences sont liées à des retraites (Maya Moore, Lindsay Whalen, Seimone Augustus, Tamika Catchings) ou des blessures (Elena Delle Donne et Angel McCoughtry). Sue Bird, Diana Taurasi, Breanna Stewart, Sylvia Fowles, Tina Charles et Brittney Griner étaient déjà de la partie.

Le roster de Team USA pour les Jeux Olympiques

Guards : Sue Bird (Seattle), Diana Taurasi (Phoenix), Jewell Loyd (Seattle), Chelsea Gray (Las Vegas), Skylar Diggins-Smith (Phoenix), Ariel Atkins (Washington)
Forwards : Breanna Stewart (Seattle), A’ja Wilson (Las Vegas), Tina Charles (Washington), Sylvia Fowles (Minnesota), Brittney Griner (Phoenix), Napheesa Collier (Minnesota)

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !