Playoffs 2021 1er tour : Liberty/Mercury Preview

La régulière a désormais rendu son verdict et le programme des jours à venir est maintenant connu avec l’arrivée des playoffs. Pour un rappel sur le fonctionnement des playoffs en WNBA, jetez un coup d’oeil par ici.

Le deuxièmematch de ces playoffs aura donc lieu dans la nuit de jeudi à vendredi à 4h00 du matin, heure européenne entre le New York Liberty et le Phoenix Mercury. Match à élimination directe.

Coup d’oeil en arrière…

Saison à deux vitesses pour le Mercury. Dans un premier temps, Phoenix a ainsi continué sur les bases de la saison dernière avec une alchimie difficile à trouver entre ses 3 stars et une Brittney Griner concentrée un match sur deux. Skylar Diggins-Smith est, elle, directement performante tandis que Diana Taurasi retourne bien vite faire un petit tour à l’infirmerie. Cependant, en deuxième partie de saison, la machine se met en route et propose un visage bien plus attrayant. Griner semble être revenue de Tokyo plus affamée que jamais et les automatismes commencent à se trouver au sein du Big Three. Au final, le Mercury termine à la 5e place de la régulière. Mais l’impression qui prédomine est que l’équipe vue en fin de saison vaut probablement mieux que ça.

En face, la saison du Liberty est d’ores et déjà réussie et la qualification ressemble même à un petit miracle vu les circonstances de fin de saison. Elles avaient pourtant démarré sur les chapeaux de roue avec un Sabrina bien en forme, une Betnijah Laney en mode MVP et une Sami Whitcomb épanouie comme jamais dans son nouveau rôle. Seule ombre au tableau, la blessure rapide de Natasha Howard. La machine va d’ailleurs rapidement s’enrayer et la deuxième partie de saison s’apparentera à un retour sur terre compliqué. Néanmoins l’équipe s’accroche et essaye de proposer du jeu. Le retour de Howard après les JO aurait du sonner la révolte et c’est pourtant une avalanche de défaites qui vont se succéder. Lors du dernier match de la saison, New York empoche une victoire plus décisive face à Washington et arrache sur le gong son ticket pour les playoffs.

Les points à surveiller

La raquette :

Cette saison, New York aura été l’équipe qui encaisse le plus dans la peinture. Pas de quoi être rassuré quand en face de vous se profile une opposition face à Brittney Griner. Le retour de Natasha Howard et sa présence défensive peut amener un début de solution mais il ne fait aucun doute que la tâche lui sera plus qu’ardue. Savoir limiter l’impact de Brittney Griner sera une des clés de cette rencontre. On a vu par le passé Griner scorer de manière indécente dans des défaites de Phoenix. C’est pour cela qu’il sera primordial pour Phoenix de jouer en équipe. Si tout le monde y met du sien et que le Mercury présente le visage des dernières semaines, on ne voit pas comment New York pourrait voir le jour. En revanche, si la machine se grippe dans l’Arizona, le Liberty aura une petite chance, à elles de savoir la saisir.

Les pertes de balle :

Petite statistique intéressante. New York est l’équipe cette saison qui perd le plus la balle dans la ligue. Pendant ce temps-là, Phoenix est l’équipe qui en profite le moins puisqu’elle est celle qui marque le moins sur turnovers. Si Phoenix améliore ce point précis, elles pourront bénéficier de panier facile. A New York de prendre soin de sa balle pour éviter de se rendre la tâche plus difficile qu’elle ne le sera déjà.

La joueuse phare

Côté Liberty : Sabrina Ionescu

Entrecoupé par plusieurs épisodes de blessures plus ou moins sérieuses, le début de carrière de Sabrina Ionescu n’aura pas été aussi étincelant que la hype autour de sa draft ne le laissait penser. Lorsqu’elle a été en tenue et en forme, en revanche, le talent de la meneuse n’a fait aucun doute et semble à la hauteur des espérances. Sabrina Ionescu à la baguette, c’est l’assurance d’une activité et d’une polyvalence de tous les instants. Scoreuse quand il le faut, elle est avant tout une joueuse qui met en avant son collectif. Face à la paire Skylar Diggins-Smith/Diana Taurasi, Sabrina fera face à une défense sans doute assez relâchée. De quoi lui permettre de développer son jeu et permettre à New York d’évoluer le plus efficacement possible. La voilà désormais sur une nouvelle scène. A elle de briller.

Côté Mercury : Diana Taurasi

Soyons honnête tout de suite, Diana n’est plus la meilleure joueuse du Phoenix Mercury. Ce n’est pas faire injure à sa légende que de reconnaître que les clés de la boutique sont désormais dans les mains du duo Skylar-Brittney. D’autant plus que Diana est actuellement listée comme questionnable. Mais peut-on sérieusement envisager 5 minutes que Diana ne fera pas tout ce qui est son pouvoir pour être en tenue lors d’un match de playoffs, qui plus est à élimination directe. Non, Diana ne défendra efficacement ni sur Sabrina Ionescu, ni sur Sami Whitcomb et encore moins sur Betnijah Laney. Mais même à 0/11 au shoot, vous ne pouvez prendre le risque de la voir tenter le dernier tir si vous êtes à égalité. De plus, personne ne peut dire aujourd’hui s’il s’agit ou non des derniers playoffs de Diana Taurasi. Alors profitons-en tant que nous pouvons.

Le Facteur X

Côté Liberty : Sami Whitcomb

On l’a dit, la défense n’est pas le point fort de la paire Skylar-Diana. Une des clés pour New York sera donc de les faire travailler au maximum et d’essayer d’aller chercher ses points sur ses lignes arrières. Dans cette optique, le profil de Sami Whitcomb sera on ne peut plus intéressant. Poursuivant sa progression, Sami a montré toutes ses qualités comme arrière titulaire au Liberty. Une Sami en forme avec un shoot percutant sera une menace que le Mercury ne pourra pas ignorer.

Côté Mercury : Brianna Turner

Si le Big Three de Phoenix est tout bonnement effrayant, la profondeur globale de l’équipe n’est pourtant pas optimale. Dans l’optique de pouvoir mettre la tête du Liberty sous l’eau et l’y laisser, il sera important que l’ensemble des joueuses secondaires soient également concernées. Le profil défensif de Brianna Turner sera extrêmement intéressant à cet égard. Car si Brianna peut décharger Brittney Griner d’une partie de ses tâches défensives pour se concentrer sur le panier adverses, c’est un casse-tête qui risque de se poser pour le Liberty.

Pronostics de l’équipe

Stéphanie

J’adore New York mais bon, Phoenix, c’est un peu le pire scénario pour le Liberty car le Mercury va appuyer là où ça fait mal, à savoir le secteur intérieur. Skylar Diggins-Smith est en grande forme, Brittney Griner est injouable depuis la trêve olympique, je donne Phoenix gagnant sans trop hésiter. Honnêtement, si New York passe, ce serait un gros coup de bol. Ca arrive parfois donc les fans du Liberty peuvent encore aller brûler un cierge mais les statistiques ne sont pas du côté de Big Apple.

Shaï

J’ai très envie que ce match soit serré et disputé, mais j’ai quand même l’impression qu’il y a une classe d’écart entre les deux équipes. Avec ou sans Diana Taurasi, Phoenix risque de prendre le dessus à l’intérieur grâce à une Brittney Griner en pleine période de domination. Victoire Phoenix

Florian

Avantage très net sur le papier pour Phoenix. Je ne vois malheureusement pas un secteur de jeu où le Liberty peut rivaliser si ce n’est peut-être sur l’aile où Betnijah peut faire un chantier. Mais de façon globale, je pense que la marche est trop haute pour New York. Brittney Griner sera un enfer pour elles et Diana Taurasi reste capable des coups de chaud qu’on lui connait. J’espère voir le Liberty faire bonne figure et proposer un jeu intéressant. J’observerai évidemment avec curiosité les premiers playoffs de Sabrina Ionescu. Mais je pense qu’à la fin des comptes, Phoenix repartira avec la victoire.


D’accord avec nous ? Rendez-vous sur les réseaux pour en discuter et ce jeudi pour voir si nos prédictions se révéleront bonnes.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !