Et de 5 pour le Chicago Sky qui s’impose face au Connecticut Sun

91
-
81

Chicago Courtney Vandersloot 18pts 11ast • Ruthy Hebard 13pts 4stl
Connecticut Brionna Jones 22pts 8rbs • DeWanna Bonner 17pts 8rbs 6ast

Toujours privée de la Bosnienne Jonquel Jones mais aussi de leur coach Curt Miller, actuellement au chevet de sa maman, le Sun rencontre l’équipe en forme du moment, le Sky. Après un début de saison cauchemardesque, Chicago est en effet sur une série en cours de 4 victoires et remonte le classement tel un frétillant saumon. Depuis le retour de Candace Parker au sein de l’effectif du Sky, l’équipe revit. Connecticut a par contre plus de mal à gérer l’absence de Jonquel Jones, on en veut pour preuve les 2 défaites coup sur coup que vient de subir le Sun. Assistera-t-on à une réaction d’orgueil de DeWanna Bonner et de ses coéquipières ou le Sky continuera-t-il sa remontée infernale ?

Le début du match donne directement le ton : la rencontre sera physique ! Il ne faut d’ailleurs pas plus de 2 minutes à James Wade pour se prendre la 1ère technique du match. Kaila Charles est bien en jambe tout comme DeWanna Bonner. Il apparait très vite que le Sky est un peu en deçà du Sun en ce début de rencontre : avec une réussite pas fameuse et complètement dominé au rebond, Chicago souffre dans ce 1er quart-temps que s’octroie sans sourciller le Sun : 12 à 21.

Le Sky réagit bien dès l’entame du second quart-temps et c’est Allie Quigley, 6ème femme ô combien précieuse et efficace, qui enchaine 3 paniers d’affilée pour ramener les siennes à 2 petits points du Sun. Et ça ne va pas s’arrêter là, Chicago profitant de l’absence de JJ pour faire sa place dans la raquette. Car, qu’on se le dise, derrière le nom Jonquel Jones, il y a plus de 20 points et 10 rebonds de moyenne par match. Le match ne baisse pas en intensité physique, que du contraire, et Chicago prend l’avance à la mi-temps : 40 à 34

A peine le match a-t-il repris que Stef Dolson doit rejoindre le banc après que les arbitres lui aient sifflé sa 4ème faute. Ca ne réussit franchement pas à Chicago qui se prend un terrible 0-13 en plein dans les dents. Sloot envoie un tir primé pour enfin stopper l’hémorragie et distribue des caviars à Ruthy Hebard qui parvient presque à elle seule à garder le Sky dans la course et même à prendre une légère avance. 67 à 64, 10 minutes à jouer, tout est à faire ou refaire pour les 2 équipes.

Le début du 4ème quart-temps est assez brouillon : la love story entre Stef Dolson et Brionna Jones se poursuit alors que les 2 équipes shootent souvent trop vite et jouent franchement sans trop construire. Le score est toujours dans un mouchoir de poche. Les 5ème dernières minutes seront, par contre, à sens unique : le Sun n’y arrive plus malgré les efforts combinés de Brionna Jones et DeWanna Bonner alors que le Sky déroule pour s’envoler finalement et s’octroyer le match 91 à 81.

Avec Candace Parker sur le terrain, Chicago présente un bilan de 6-0. Même quand elle a trempé ses mains dans du beurre (16,7% de réussite) comme ce soir, sa présence est salvatrice. Sa présence, bien sûr, mais aussi ses 6 rebonds, 3 assists et 3 contres. En plus d’être une des joueuses les plus talentueuses de la WNBA, aurait-elle aussi un côté trèfle à 4 feuilles pour Chicago ? On le saura mardi, prochain match du Sky contre le Liberty.

On pensait que les supporters belges seraient les plus affectés par la présence de Jonquel Jones dans l’effectif bosnien mais sur l’échelle du seum, les fans du Sun vont rapidement les dépasser tant son absence est dommageable pour Connecticut. Et le pire, c’est que qu’avec les résultats actuels de la Bosnie, elle ne rentrera pas tout de suite à Uncasville…

Voir les moments forts du match

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !