Sabrina Ionescu entre dans l’histoire avec un triple-double, New York se paye les Lynx

86
-
75

New York Sabrina Ionescu 26pts, 12pds, 10rbds • Betnijah Laney 20pts
Minnesota Sylvia Fowles 26pts, 11rbds • Kayla McBride 16pts

C’est fou comme on a déjà envie de tirer des conclusions hâtives et de faire de New York un outsider sérieux cette saison. Il faut dire que Sabrina Ionescu et ses coéquipières ne font rien pour calmer nos ardeurs. Le Liberty a signé une troisième victoire en trois matches – cette fois contre un prétendant au titre, Minnesota et sa meneuse a confirmé la rumeur : Ionescu est une joueuse exceptionnelle, possiblement générationnelle.

Quelques jours après avoir arraché une victoire au buzzer, La Californienne a réalisé le 9e triple-double de l’histoire de la WNBA et le premier d’une joueuse du Liberty. Si chez les garçons la performance a été banalisée par des extraterrestres comme Russell Westbrook, elle est rarissime dans une ligue où les matchs ne durent que 40 minutes. Avec 26 points, 12 passes et 10 rebonds, Sabrina Ionescu est entrée dans ce club prestigieux avec fracas, pour s’asseoir à la table de Sheryl Swoopes, Lisa Leslie, Margo Dydek, Deanna Nolan, Temeka Johnson, Candace Parker, Courtney Vandersloot et Chelsea Gray. Sauf qu’un sentiment prédomine : ce ne sera pas le seul triple-double de la carrière de Ionescu, ni même le seul de sa saison.

Pour faire tomber une équipe aussi solide que les Lynx, même sans Napheesa Collier, Sabrina Ionescu a quand même eu besoin de ses coéquipières. Elles ne l’ont pas abandonnée à un one-woman show et se sont encore montrées à la hauteur, comme lors deux deux matchs contre le Fever. Betnijah Laney (20 points, 5 passes) et son regard de tueuse après chaque panier, Sami Whitcomb et son cocktail d’adresse et d’énergie (13 points, 8 rebonds, 3 interceptions), l’ancienne Lyonnaise Rebecca Allen et son QI basket ou l’étonnante Kylee Shook (10 points, 6 rebonds et 3 passes) ont toutes contribué à ce succès.

On a pourtant bien cru, malgré un départ en boulet de canon du Liberty, que Minnesota ferait parler l’expérience et gagnerait à l’usure. A chaque fois que les Lynx ont pilonné la raquette pour alimenter Sylvia Fowles, l’ancienne MVP a sanctionné (26 points, 11 rebonds) et il est presque étonnant que les filles de Cheryl Reeve n’aient pas plus alimenté leur taulière. En tête à la pause (45-43), les Lynx sont tombées sur une équipe plus énergique et agressive, prête à accepter de perdre encore un nombre important de ballons (16 contre 10) pour créer une alchimie.

“Je suis bien plus heureuse que l’on ait décroché la victoire que d’avoir réussi un triple-double. Je suis fière de cette équipe et de la manière dont on a gagné ce soir. On croit vraiment en nous et en ce que l’on est en train de faire. On commence seulement à se connaître, mais je joue avec des joueuses phénoménales et j’espère qu’on va continuer comme ça”, s’est félicitée Sabrina Ionescu au micro d’ESPN, avant de quitter la scène sous les applaudissements des fans du Barclays Center, qui va rapidement devenir son jardin et le théâtre de ses exploits.

New York affiche donc un bilan de 3-0, sans avoir pu encore compter sur Natasha Howard. La saison est longue, mais ce groupe va d’ores et déjà être surveillé avec un peu plus de sérieux et de respect.

Voir les moments forts du match

https://www.youtube.com/watch?v=WQEWR3ijQNw

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Un commentaire sur

Sabrina Ionescu entre dans l’histoire avec un triple-double, New York se paye les Lynx

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !