Diana Taurasi a bêlé très fort contre Las Vegas cette nuit 🐐

91
-
117

Las Vegas Kelsey Plum 25pts 3ast • Riquna Williams 17pts 2stl
Phoenix Diana Taurasi 37pts 6rbs • Brittney Griner 25pts 7rbs 5ast

Après la défaite de Phoenix face à Las Vegas lors du Game 1, Diana Taurasi n’avait pas hésité à trashtalker fort. C’est toujours drôle mais c’est aussi très impressionnant quand c’est suivi d’une prestation du calibre de celle que nous a servi DT il y a quelques heures. Avec 37 points au compteur, Diana Taurasi a porté le Mercury sur son dos meurtri, s’offrant au passage un record de franchise du nombre de points marqués en post-saison. 37 points, 10/13 au tirs dont 8/11 à 3 points (72.7% 😱), 9/9 derrière la ligne des lancers.

Après une performance dantesque de Michael Jordan le 20 avril 1986, Larry Bird, adversaire d’un soir, avait prononcé cette phrase mythique : “Je pense que c’était juste Dieu déguisé en Michael Jordan”. Il est bien possible que Dieu se soit repointé à la Michelob Ultra Arena cette nuit, mais avec un chignon cette fois.

Las Vegas n’a rien pu faire : Phoenix a tapé le premier et fort, emportant le 1er quart-temps 20 à 37. Le match était plié après 10 minutes, au grand plaisir de Bill Laimbeer qu’on a vu ravi sur son banc. Mais Diana Taurasi n’était pas seule : la Sainte Trinité du Mercury (Diggins-Smith/Taurasi/Griner) a marqué 79 des 117 points de Phoenix. Du côté de Las Vegas, les cadres étaient anesthésiés et c’est à nouveau Kelsey Plum, toute jeune lauréate du trophée de 6ème femme de la ligue, qui a montré le plus beau visage parmi les mines tristes des Aces. Est-ce Diana Taurasi qui a provoqué cette déroute des Aces ou les Aces ont-elles provoqué la combustion spontanée de DT ? L’oeuf, la poule, on ne relancera pas le débat…

Avec un score d’1 partout, cette demi-finale est tout aussi passionnante que celle qui oppose le Sky au Sun. Les 2 prochains matchs auront lieu en Arizona mais il faudra se méfier du retour de bâton des Aces qui n’auront sans doute pas apprécié la fessée infligée par DT cette nuit.

Moi, par contre, je ne bouderai pas mon plaisir de regarder à nouveau les highlights d’une joueuse qu’on a parfois trop vite qualifié de “rincée” ou de “finie”. A l’heure où les votes pour la GOAT 🐐 (Greatest of All Time) sont malheureusement clôturés, il est certain que cette nouvelle sortie de Diana Taurasi viendra encore alimenter les débats.

Voir les moments forts du match

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !