Le Sky frappe fort d’entrée et remporte le game 1 à Phoenix !

77
-
91

Phoenix : Diana Taurasi 17pts 3rbds Skylar Diggins-Smith 15pts 4asts 4rbds 3stls

Chicago : Kahleah Copper 21pts 10rbds 3asts 2stls Allie Quigley 18pts Candace Parker 16pts 8rbds 3asts 2stls 2blks

Peut-être est-ce la fraîcheur physique. Peut-être est-ce juste une formidable dynamique impossible à stopper. Le Chicago Sky est en tout cas ressorti du game 1 des Finales WNBA avec une très sérieuse tête de champion. On ne va pas enterrer trop vite Phoenix, qui venait de jouer un game 5 haletant contre Las Vegas 48 heures plus tôt, ni Diana Taurasi, qui a privilégié la naissance de sa fille Isla à des temps de repos. Mais difficile de ne pas sortir de cette première manche disputée en Arizona avec le sentiment qu’il va être compliqué de priver le Sky du titre.

En dehors d’un premier quart-temps poussif où la défense n’a été qu’un concept un peu flou, les filles de James Wade ont maîtrisé leur sujet. Quelques minutes après les célébrations pour les 25 meilleures joueuses all-time et l’élection de DT comme GOAT des fans à la fin du premier quart-temps – mais qui a eu cette idée ?! – le moteur du Mercury s’est coupé net. Phoenix a encaissé un violent 22-4 en quelques minutes, sous les coups divers et variés de Kahleah Copper, Allie Quigley et Candace Parker. La correction s’est poursuivie et intensifiée après le repos, Chicago allant jusqu’à compter 20 points d’avance avant que l’addition ne soit un peu moins salée au buzzer final.

Il n’y a plus à se demander si le Sky est capable de répéter des matchs de ce niveau, en frôlant la perfection. Cette équipe l’a prouvé dans la série face à Connecticut. Tout le monde est concentré et joue avec une confiance presque surréaliste. Kahleah Copper incarne bien cette assurance. La néo-All-Star ne s’arrête pas de grandir et chaque compliment qui lui est fait par Candace Parker, sa mentor, dans les médias, semble lui faire repousser ses limites. Encore montée sur ressorts et beaucoup trop rapide et agile pour tout le monde sur le terrain, Copper a fini la partie avec 21 points, 10 rebonds, 3 passes et 2 interceptions. Insaisissable et absolument pas freinée par l’enjeu, l’ancienne star de Rutgers (avec une certaine Betnijah Laney) n’a pas fini de faire parler d’elle.

“KFC” a brillé de mille feux, mais c’est bien collectivement que Chicago a de nouveau été épatant dimanche. Avoir 6 joueuses entre 10 et 21 points dans des matchs de cette importance et de ce niveau, c’est une prouesse. Wade n’a pas eu à compter sur une performance individuelle stratosphérique pour créer une onde de choc à Phoenix. Tout le monde s’est mis au diapason de Courtney Vandersloot, chef d’orchestre parfaite avec 12 points, 11 passes, 5 rebonds et 0 perte de balle, une performance d’une propreté jamais vue en Finales WNBA.

L’autre moitié des VanderQuigs ? Essentielle elle aussi, avec 18 points et des paniers importants pour prendre le large malgré une maladresse inhabituelle (6/17). Candace Parker ? Fidèle à elle-même et aussi cruciale dans sa production statistique (16 points, 8 rebonds, 3 passes, 2 contres, 2 interceptions), que par les fautes offensives qu’elle a provoquées et la rage contagieuse qu’elle a manifestée à chaque panier ou coup de sifflet favorable. Le facteur X du jour pour le Sky ? Stef Dolson, 14 points à 6/8 en sortie de banc.

Défensivement, le Sky, avec sa raquette CP3-Azura Stevens, est parvenu à plutôt bien résister à Brittney Griner (20 points, 6 rebonds, aucun contre), ce qui n’est pas une mince affaire par les temps qui courent tant “BG” a retrouvé toute sa domination.

Pour l’intérêt de ces Finales, on a bien évidemment envie que le Mercury reprenne du poil de la bête et de l’énergie d’ici à mercredi, date à laquelle il s’agira déjà quasiment de sauver sa peau. Et puis, on a vu tellement d’affiches folles dans ces playoffs, que ce serait dommage que tout s’achève sur un sweep sans vraie bataille, hein ?

Les temps forts du match

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !