Playoffs 2022 : Connecticut vs Dallas, la preview

La régulière a désormais rendu son verdict et le programme des jours à venir est maintenant connu avec l’arrivée des playoffs. Pour rappel, le fonctionnement des Playoffs Wnba a été modifié pour ce 1er tour. Au programme, une série aux meilleures des 3 rencontres entre le Connecticut Sun et les Dallas Wings :

  • G1 : Sun – Wings le 18/08 (Mohegan Sun Arena)
  • G2 : Sun – Wings le 21/08 (Mohegan Sun Arena)
  • G3 (si nécessaire) : Wings – Sun le 24/08 (College Park Center)

Terminé donc les matchs à élimination directe comme lors des saisons précédentes. A noter les lieux des rencontres : d’abord à domicile deux fois pour l’équipe la mieux classée (ici le Connecticut Sun) puis si nécessaire le dernier match dans le Texas.

Coup d’oeil en arrière…

Le Sun aura vécu (une fois n’est pas coutume) une saison relativement tranquille, à part le pépin blessure en début de saison de Jasmine Thomas (rupture du LCA du genou). Emmenées par une Alyssa Thomas de retour à 100%, les protégées de Curt Miller ont tenu leur rang sans faire trop de bruit et n’ont quasiment pas quitté le top 3. Par moment un peu en gestion, elles ont fini la saison sur les chapeaux de roues en enchainant 8 victoires sur les 10 dernières rencontres. Mieux même, on a vu des rotations s’effectuer et Curt Miller utiliser son banc. En un mot, le Sun va être prêt à essayer une fois de plus d’aller au sacre suprême.

Côté Wings, la saison a encore une fois été remarquable. Sans ajouter de joueuse de calibre all-star à son effectif, Vickie Johnson a réussi à tirer le maximum de son équipe. Résultat, une 6e place de régulière à 50% de victoires (soit le plus haut % de victoires depuis le déménagement de la franchise dans le Texas). La draft de Veronica Burton a apporté une solution parfaite à la mène en sortie de banc et le recrutement de Teaira McCowan a été déterminant dans la course à la qualification en Playoffs. Depuis l’utilisation de la « Monster in the middle », comme l’a surnommée Becky Hammon après un match contre Vegas, les Wings ont enchainé 7 victoires sur les 10 dernières rencontres et arrivent en playoffs avec une confiance et un style de jeu totalement en phase.

Les points à surveiller

Le backcourt du Sun

Si le Sun possède le frontcourt le plus effrayant de la ligue (avec 4 joueuses All-Star), le backcourt reste en revanche un gros point d’interrogation, surtout défensivement. Avec la perte de Jasmine Thomas sur blessure en début de saison, le Sun ne possède plus sa première pointe défensive capable de stopper pratiquement n’importe quelle joueuse. Le duo Courtney Williams / Natisha Hiedeman arrivera t-il à stopper le jeu extérieur des Wings qui est très souvent déroutant par sa capacité à scorer ?

Le coaching de Vickie Johnson

N’en déplaise aux nombreux observateurs américains, Vickie Johnson est bel et bien une des meilleures coachs de WNBA. Sa capacité à s’adapter, à modifier tout son effectif d’un match à l’autre, va être évidemment la clé pour les Wings. Car évidemment, sur le talent brut des deux effectifs, il ne devrait pas y avoir photo, mais VJ sait tirer le maximum de ses joueuses avec une panoplie de styles de jeu très importante. Il le faudra notamment pour compenser le déficit physique de son secteur intérieur par rapport à celui du Sun. Le collectif des Wings sera clairement la clé pour une qualification au tour suivant.

La joueuse phare

Côté Sun : Alyssa Thomas

On se demandait comment AT allait entamer sa saison après sa blessure en 2021, la réponse a été plutôt cinglante : « The Engine » n’a rien perdu de sa capacité à impacter tous les secteurs de jeu (top 5 de la ligue aux rebonds, passes et interceptions cette saison). Et que dire de sa défense, capable de switcher sur n’importe quelle joueuse, elle sera encore une fois la tête et l’âme du Connecticut Sun. Sa capacité de course et de joueuse à tout faire risque d’être un calvaire pour les Wings. On le sait, AT adore le jeu de transition, aux Wings de lui en laisser le minimum…

Côté Wings : Marina Mabrey

En l’absence probable de son amie Arike Ogunbowale, Marina Mabrey aura le cœur du jeu du secteur extérieur de Dallas entre ses mains, rôle qu’elle remplit plutôt très bien en cette fin de saison (21 PTS, 5 AST, à 48% sur les 7 derniers matchs). Nul doute que sa taille (capable de jouer 3 postes), son adresse et sa capacité à faire tourner la tête des défenseurs sera l’une des clés pour les Wings sur un secteur extérieur du Sun souvent en grande difficulté défensive depuis le départ de Briann January et la blessure de Jasmine Thomas.

Le Facteur X

Côté Sun : Courtney Williams

On le répète depuis maintenant au minimum 2 saisons, le point faible du Sun, notamment en playoffs, provient du secteur extérieur. Le retour à l’intersaison de Courtney Williams était pensé pour palier ce manque sur le plan offensif de manière à rééquilibrer le roster. Elle sera indispensable des deux côtés du terrain sur cette opposition afin de tenir ses un contre un et également ne pas partir sur des options trop solistes en attaque. Une Courtney Williams en mode altruiste, laissant le jeu venir à elle et capable de défendre sera à coup sûr une aide précieuse pour le Sun.

Côté Wings : Arike Ogunbowale

Arike Ogunbowale, facteur X ? Mais pourquoi me direz-vous ? Parce que la star des Wings s’est blessée juste avant les playoffs et a subi une petite intervention chirurgicale au niveau du bassin. Le doute subsiste sur sa présence ou non… Aux dernières nouvelles, le président des Wings informait qu’elle pourrait revenir à temps, après avoir d’abord laissé entendre qu’elle manquerait le 1er tour. Effet de communication ou réelle information ? C’est la grande question. Car les Wings avec et sans leur serial scoreuse, ce n’est plus du tout la même équipe. Curt Miller et ses filles pourraient faire des cauchemars à trouver une solution défensive pour la limiter. En effet, qui a envie d’affronter une joueuse capable de marquer 15 points en 2 minutes avec, pour citer le camarade Shaï Mamou, « la tête d’une fille qui trouve cela parfaitement normal » ? Si les Wings venaient à pouvoir compter sur leur leader avec leur gros collectif autour, le Sun risque d’être en grand danger !

Pronostics de l’équipe

Ghislain

Présence/Absence d’Arike Ogunbowale ? C’est la grande question qui va rythmer cette série. Sans elle, Dallas n’a que très peu de chances de renverser la montagne Sun et ses nombreuses All-Stars. Mais les Wings, avec leur gros collectif et leur coach (Vickie Johnson) qui maitrise parfaitement l’art de l’adaptation, pourraient embêter fortement le Sun comme lors de la régulière (2-1 pour les Wings), même sans leur star. Je vois tout de même l’expérience et le talent de l’effectif du Sun passer. 2-1 Sun.

Shaï

Si Arike Ogunbowale manque bien le 1er tour comme cela a été annoncé, et même si les Wings ont été admirables en son absence, une campagne de playoffs est très différente d’une saison régulière en termes d’intensité et d’enjeux. Le Sun a l’expérience de ces rendez-vous et, même avec ses problèmes de backcourt (la teigne Briann January manque tellement !), me semble nettement supérieur et pas forcément en grand danger. 2-0 Sun

Florian

Si Connecticut a montré par moment des signes un peu moins encourageants que lors des saisons passées, elles terminent en revanche leur année sur une très bonne note. Mais il ne faudrait pas oublier pour autant les problèmes qu’ont pu leur causer les Wings en particulier. Le GM des Wings a laissé entendre qu’Arike sera prête pour démarrer ces playoffs. Je vais donc lui faire confiance et partir du principe qu’elle sera là et imposera une belle bataille à l’effectif de Curt Miller. Je vois toutefois ces dernières réussir à s’en sortir, même si ce sera difficile. 2-1 Sun


D’accord avec nous ? Rendez-vous sur les réseaux pour en discuter et ce jeudi pour voir si nos prédictions se révéleront bonnes.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !