Preview Saison 2022 : Chicago Sky

Chicago Sky : Bilan Saison 2021

📈

  • 16 Victoires – 16 Défaites
  • 6ème de la régulière
  • Championnes WNBA
  • Courtney Vandersloot meilleure passeuse de la saison
  • Kahleah Copper élue MVP des Finales
  • Courtney Vandersloot élue All-WNBA First Team
  • Dana Evans élue dans la All-Rookie Team

✍️ Mouvements de l’intersaison

👋 Départs : Diamond DeShields (Phoenix), Stefanie Dolson (New York), Lexie Brown (Los Angeles)

🤝 Arrivées : Emma Meesseman (libre), Julie Allemand (Indiana), Kathleen Doyle (Indiana), Kysre Gondrezick (Indiana)

On a craint à un moment que l’intersaison ne vire au cauchemar du côté de Chicago quand l’incertitude s’est fait grande autour de la resignature de Courtney Vandersloot et Allie Quigley. Finalement il n’en fut rien et le couple le plus glamour de toute la WNBA sera finalement bient en tenue pour cette saison 2022. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, l’équipe a pu compter sur le renfort d’Emma Meesseman. L’arrivée d’Ann Wauters sur le banc, comme assistante coach de James Wade aura sans doute été déterminante dans le choix d’Emma. Elle sera d’ailleurs rejointe par Julie Allemand pour faire de Chicago la plus belge des franchises WNBA. Côté départ, les finances n’auront pas permis de garder Stefanie Dolson, partie renforcer la raquette de New York. Enfin, Diamond DeShields semblait stagner au sein de l’effectif du Sky. L’émergence de Kahleah Copper l’aura sans doute poussée vers la porte de sortie.

🔍 Le point sur l’équipe

Roster :

En date du 29/04/22

Cinq Majeur présumé :

  1. Courtney Vandersloot
  2. Allie Quigley
  3. Kahleah Copper
  4. Emma Meesseman
  5. Candace Parker

Au vu des arrivées, le 5 majeur nous semble couler de source. Courtney, Kahleah et Candace sont évidemment des locks comme titulaires. Emma n’a sans doute pas été signée pour jouer les faire-valoir. Reste le poste 2 et, force est de constater que le choix n’est pas large. Queen Allie est la seule vraie poste 2 de métier d’envergure pour être titulaire dans cette équipe et devrait donc revenir prendre sa place à côté de Sloot.

🤩 Le Point Fort : Le talent

Il suffit de regarder le 5 majeur pour comprendre que nous avons là une des additions de talent les plus sérieuse de toute la ligue. Courtney Vandersloot a montré qu’elle était un des, si pas la, meneuses la plus forte actuellement. Candace, bien qu’en fin de carrière, semble n’avoir rien perdu de sa superbe, et il en est de même pour Allie Quigley. Kahleah Copper a éclot l’année passée et la saison qu’elle vient de faire avec Salamanque en Europe nous a montré qu’elle n’avait pas prévu de s’arrêter en si bon chemin. Enfin, Emma Meesseman est toujours une des joueuses les plus smooth et technique à voir jouer à son poste. Sur le papier, l’ensemble parait dangereusement armé.

😫 Le Point Faible : Le partage du ballon

Avoir du talent c’est bien, réussir à l’exploiter c’est mieux. Attention, nous ne sommes pas en train de dire que cette association ne peut pas marcher et rabacher le poncif habituel du “Y’a qu’un ballon”. Plus qu’un vrai point faible, parlons plutôt d’une interrogation. Courtney Vandersloot, Kahleah Copper, Emma Meesseman et Candace Parker. Toutes ont besoin, pour être pleinement impactante, d’avoir le ballon en main. Il n’y a finalement qu’Allie Quigley qui puisse parfaitement vivre sans ballon dans cet effectif. Il faudra donc, pour que le plan de jeu ne se sclérose pas, que la balle puisse parfaitement circuler et que les joueuses aient cette volonté d’impliquer tout le monde. Avec des joueuses intelligentes comme Sloot, Emma ou Candace, la tâche n’est certainement pas impossible. Elle demande en revanche du travail en amont pour que chacun trouve son rôle et ses automatismes. Et du temps pour travailler, on le sait, la WNBA n’en laisse pas beaucoup. Sans avoir été changé en profondeur, l’effectif a tout de même subi un lifting non négligeable. Il est donc possible que la greffe prenne un peu de temps. Mais finalement, le Sky nous l’a montré l’année dernière, c’est dans le sprint final qu’il faut être prêt.

🧐 La joueuse à suivre : Emma Meesseman

© Lorie Shaull

On s’en souvient, le retour d’Emma dans l’effectif des Mystics en 2019 avait été la pièce manquante leur permettant d’aller chercher le titre. Emma arrive ici dans un effectif qui vient d’être champion mais pour lequel on ne manque pas de s’interroger. Peut-elle avoir de nouveau cet impact et être la pièce qui permet à l’équipe de franchir un cap et aller chercher le back to back ? Avec son intelligence de jeu, Emma en a les capacités. Après près de 10 années passées à Washington, la franchise qui l’a draftée, elle tente désormais un nouveau défi. La présence d’Ann Wauters et de Julie Allemand à ses côtés devraient créer toutes les conditions de réussite de ce projet.

Et en dehors de toute considération de tactique, quel plaisir c’est de pouvoir voir Emma jouer au basket. Peu de joueuses peuvent prétendre jouer avec une telle justesse en toute circonstance. Rien que pour cette raison, il vous faut regarder Emma jouer à Chicago cette année.

🔮 Pronostic

Florian : J’ai eu de grosses hésitations pour le pronostic de Chicago cette année. D’un côté j’ai des interrogations, principalement sur la profondeur de l’effectif. Le cinq majeur est terrifiant mais l’écart de niveau avec la seconde unit me semble important, surtout sur les postes 2-3 qui me semblent déserts. Mais je ne peux m’empêcher de la tête que cette association de talent devrait au moins permettre de gagner pas mal de matchs sur la régulière. Et puis même si son départ me fait toujours mal, je ne peux pas parier contre Emma Meesseman et Julie Allemand. C’est pourquoi je les vois finir à la 2e place.

Shaï : Il y aura peut-être un petit relâchement naturel et en l’absence de pression immédiate, sans parler de la nécessité d’intégrer les nouvelles recrues, je n’imagine pas Chicago dominer la saison régulière. Le Sky trouvera petit à petit son rythme pour arriver à 100% en playoffs, avec une méthode qui a fait ses preuves l’an dernier. Je vois les championnes 2021 finir 4e en saison régulière.

Ghislain : L’effectif a réussi (non sans mal) à garder ses élements cruciaux (KFC, Sloot, Aliie) tout en ajoutant principalement Emma Meesseman et Julie Allemand. Même si la deuxième devrait manquer le début de saison (pour cause de LFB) je vois beaucoup de continuité et de talent dans l’effectif pour viser le haut du classement. La 3ème place me parait être la bonne optique.

Romain : Une intersaison qui était loin d’être évidente pour l’équipe championne en titre. On s’est demandé comment les joueuses seraient resignées étant donné le cap limité et les noms importants de fin de contrat. On peut dire que la mission est réussie, avec en plus l’arrivée de Emma Meesseman et de Julie Allemand. Ça va dérouler, faire sa saison régulière dans son coin, et arriver en playoff en quête du back-to-back. Une 3ème place donc pour le Sky

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !