Sabrina Ionescu rayonne d’entrée, Atlanta surprend Dallas

New York Liberty – Connecticut Sun : 81-79

L’ère Sandy Brondello à New York a débuté par une victoire et pas des moindres. Le Liberty a fêté son début de saison à domicile en se payant le Sun, à nouveau l’un des favoris pour le titre. Certes, Connecticut était privé de DeWanna Bonner, mais toutes les équipes (New York y compris avec Betnijah Laney) ou presque doivent se passer de certaines joueuses majeures pour le moment. Curt Miller a tout de même pu présenter un line-up solide, avec Jonquel Jones et Alyssa Thomas comme boussoles, ce dont la plupart des franchises WNBA rêvent…

Si la MVP 2021 est un peu passée à côté de son match (par rapport à ses standards gigantesques) avec un inhabituel 6/17 et 6 pertes de balle, “AT” a rassuré sur sa forme, quelques mois après un retour un peu frustrant au moment des playoffs. “The Engine” a compilé 25 points, 7 rebonds, 4 interceptions et 2 passes pour porter le Sun sur ses épaules. Cela dit, Alyssa Thomas et toutes les autres joueuses en lice dans cette partie ont été éclipsées par une autre…

A l’image de son entame en 2021, Sabrina Ionescu a marqué les esprits et été déterminante. Pas de triple-double ou de game winner au buzzer ce coup-ci, mais un match complet et plein de sang froid pour la meneuse new-yorkaise : 25 points, 6 passes, 4 rebonds et 2 interceptions à 10/18, mais aussi un joli run dans le 4e quart-temps pour cimenter le succès de son équipe. Ionescu semble très en jambes, en confiance au niveau de son shoot et totalement prête à ce que cette saison 2022 soit celle de l’explosion et de la justification de l’immense potentiel qu’on lui prête depuis longtemps.

L’ancienne point guard d’Oregon n’a évidemment pas décroché ce succès toute seule. Même maladroite, Natasha Howard a pesé (16 pts à 5/14) et son ancienne camarade de Seattle Sami Whitcomb a été redoutable (15 pts), notamment en ramenant le Liberty à un point du Sun au buzzer du 3e quart-temps.

On ne va pas tirer trop d’enseignements de ces premiers matchs avec des effectifs pas totalement au complet, mais New York semble en tout cas reparti sur des bases prometteuses.

Dallas Wings – Atlanta Dream : 59-66

On n’aimerait pas être à la place des joueuses de Dallas après cette rencontre inaugurale à la maison complètement loupée. Vickie Johnson a dû, on l’imagine, passer une soufflante à son groupe après la bouillie proposée contre Atlanta et la défaite qui a suivi.

Les Wings peuvent s’appuyer cette saison sur un groupe quasiment inchangé, mais pas encore renforcé par Satou Sabally. L’absence de l’Allemande, ainsi que de la recrue phare de l’intersaison, Teaira McCowan, n’explique pas tout. C’est simple, Dallas a livré l’une des pires prestations de l’histoire de la WNBA en termes d’adresse. Les Texanes ont shooté à… 17/70, soit à 24.3%. Un chiffre apocalyptique qui fait entrer les Wings dans l’histoire, puisque seules 25 équipes avaient shooté sous les 25% depuis la création de la ligue.

En dehors de Marina Mabrey, toujours pétaradante en sortie de banc (20 points à 8/16), tout le monde est passé à côté, notamment Arike Ogunbowale (3/14), qui a fini sous les 10 points pour la 7e fois de sa carrière seulement, et Allisha Gray (3/12). Il ne s’agissait peut-être que d’un incident isolé dans une saison qui se déroulera bien, mais la gifle est de taille, surtout face à un adversaire que l’on n’imaginait pas capable de gagner son premier match.

Le Dream a saisi sa chance et n’a jamais été derrière au score, comptant même jusqu’à 20 points d’avance en début de 2e quart-temps. Rhyne Howard, la n°1 de la Draft 2022, a eu du mal à régler la mire (4/15), mais a tout de même fini meilleure marqueuse de son équipe et s’est montrée suffisamment active pour compenser sa maladresse. Les joueuses-clé pour Atlanta ont surtout été Cheyenne Parker (10 pts, 10 rbds, 3 blks), Monique Billings (6 pts, 14 rbds) et Nia Coffey (11 pts, 9 rbds).

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !