Diana Taurasi et Penny Taylor, mamans à nouveau en octobre

Tous les proches de Diana Taurasi sont formels : DT a changé, tellement changé depuis le début de sa carrière. Et ce qui a sans doute le plus bousculé la White Mamba, c’est la naissance de Leo, son fils, en 2018. Ce jour là, Diana Taurasi a ressenti ce que de nombreuses mères vivent : “C’est vrai, c’est fou, quand on dit que vous aimez cet enfant plus que vous ne vous aimez vous-même. Il n’y a pas beaucoup de personnes pour lesquelles vous feriez n’importe quoi. Je ferais n’importe quoi pour ce petit garçon. Il est notre vie en ce moment. Il est tout”

Attention, ne vous méprenez pas, Dee sera toujours Dee : c’est sans aucun doute une des joueuses les plus admirées mais aussi détestées et elle en a bien conscience.

Je ne m’aimerais pas non plus. Je comprends tout à fait. Il y a des choses que je n’aime pas chez moi. Je suis un peu trop franche. Je suis conflictuelle. Il y a beaucoup de choses … Je comprends pourquoi les gens ne m’aiment pas. Et ça ne me dérange pas. C’est bien. C’est très bien.

Diana Taurasi

Mais une fois à la maison avec son épouse et ancienne coéquipière Penny Taylor, Diana Taurasi n’est pas la même. Son amie de toujours, Sue Bird, n’est pas vraiment étonnée : “Je pense que le fait d’être maman est un peu la cerise sur le gâteau du changement. Je pense que pour ceux qui ne la connaissent pas et qui ne voient que la joueuse qui pousse les gens ou qui crache sur le terrain, ils ne peuvent pas l’imaginer comme une mère nourricière. Pour ceux qui la connaissent, ce n’est pas du tout une surprise. Elle est extrêmement protectrice”.

Difficile à imaginer quand on connaît DT sur un terrain et pourtant, dans le couple Taurasi/Taylor, c’est Dee la moins sévère avec que Penny endosse plus souvent le rôle du “bad cop” avec Leo. Et en octobre, la famille s’agrandira avec l’arrivée d’un ou d’une 2ème petit(e) Taurasi/Taylor dans l’Arizona.

Pourtant, Diana Taurasi ne s’imaginait pas dans un rôle de maman/joueuse. Mais ça, c’était avant l’arrivée de Penny Taylor dans sa vie. Il y a une dizaine d’années, Sue et DT blaguaient encore sur le sujet : “Tu nous imagines finir notre match puis pousser la poussette jusqu’à la voiture ?”. Sue n’a évidemment pas manqué l’occasion de tacler son amie sur le sujet en lui demandant comment ça se passait avec la poussette quand la blague est devenue réalité pour Dee…

Avoir des enfants n’a pas été une décision simple ou rapide pour Taurasi et Taylor. Pendant des années, les deux anciennes coéquipières des Phoenix Mercury n’ont pas eu la même vision des choses, ce qui a donné lieu à “beaucoup” de discussions sur les enfants. Elles ont exposé leurs attentes, leurs préoccupations et leurs questions. “C’était tout un processus mais nous n’avons jamais atteint le point où avoir ou ne pas avoir d’enfants était une décision irrévocable” déclare Penny Taylor.

“Comme dans toute chose, vous grandissez, vous changez et vos attentes changent aussi mais malgré tout cela, nous nous sommes toujours aimées. Ca a donc été une sorte de processus pour nous d’arriver là où nous sommes maintenant. Et aucune de nous n’est une grande communicatrice mais on a réussi à s’en sortir.”

Penny Taylor

La première étape, se marier, a eu lieu le 13 mai 2017. Penny avait déjà conscience que c’était une “grande chose” pour Diana Taurasi car elle savait que ce n’était pas facile pour cette dernière de partager son monde aussi intimement.

En fait, Taurasi n’a jamais pensé qu’avoir une famille et jouer au basket pouvaient coexister.

“Je pensais juste que toutes les choses que j’avais l’habitude de faire allaient disparaître – la façon dont je m’entraînais, dont j’étais sur le terrain et je jouais… tout ça”, dit Taurasi.

Et elle avait raison : les journées de travail de Dee sont plus de deux fois plus longues qu’auparavant. Elle passe environ huit heures par jour dans les installations du Mercury entre l’entraînement, la musculation, le conditionnement, la thérapie physique, les étirements et la récupération. Avant, elle n’y passait que trois heures.

Diana espère ainsi que Leo verra la façon dont elle travaille, tout comme elle a vu ses parents travailler dur.

Lea a changé ma façon d’être sur le terrain. Maintenant, vous ne représentez pas seulement vous-même, mais aussi votre enfant.

Diana Taurasi

Avec l’arrivée prochaine d’une nouvelle recrue dans la famille, on n’ose imaginer la pression sur les épaules de Diana Taurasi. Mais en attendant, il y a une 5ème médaille d’or à aller chercher. Pour Diana, Penny et Leo.

Soutenez Swish Swish sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Avoir le Swag Swag Ultime ?

Swish Swish Boutique

C’est l’occasion unique de soutenir votre site préféré et d’avoir le swag ultime. Et en plus les frais de port sont inclus dans le prix !